Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Yatsumi>God

GOD PAR YATSUMI

Intro:
Ceci est le sénario d'un manga que je conte écrire pour un concoure (cependant, je ne vais peutetre pas le faire, vu que je suis flemmarde et qu'en plus, je suis pas antièrement satisfaite par la fin(c'est toujour dur de trouver la fin)),mais ça,tous le monde s'en fout, donc vous pouvez oublier!!!

Je vous informe que la femme qui raconte l'histoire s'appelle Aruko,parce que c'est jamais dit dans l'histoire!!

voila,j'espere que ça vous plaira mais il faut pas s'attendre a des merveilles vu que c'est la premiere fois que j'écris(et que je fini l'histoir, pace que des débuts, j'en ai deja ecrit des tas!)

****************************************************************

Je vais vous raconter une histoire que je n’ai encor racontée a personne !
En fait si, je l’ai déjà racontée, mais la plupart des gens ont cru que j’étais bourrée !!
Mais je ne l’étais pas :c’est quand j’ai bu que je ne me rappelle plus que j’ai bu, quand je n’ai pas bu, je me souviens très bien que je n’ai pas bu ! (COMMENT CA, C’EST TIRÉ PAR LES CHEVEUX !?!?)

Bon, revenons à nos moutons (quoique, moi je n’ai jamais eu de moutons !) : je voyageais en…heu…j’ai oublié dans quel pays (mais quelle importance, après tout !?!) et je m’apprêtais à passer la nuit dans un petit village que je voyais, à l’horizon.
D’ailleurs, je me souviens que je trouvais le spectacle de ce village sur fond de couché de soleil magnifique, surtout dans ce décor hivernal ( il avait neigé presque toute la journée !), mais vous savez ce que c’est : quand on a bu un petit coup, tous nous paraît bien plus beau qu’en vrais !!!!(ET NE ME REGARDEZ PAS AVEC CES YEUX LA, JE SAIS QU’AU DÉBUT DE MA NARRATION J’AI DIT QUE JE N’AVAIS PAS BU, MAIS CE N’EST PAS UN PETIT VERRE QUI VA ME FAIRE AVOIR DES ALLUCINIATIONS (surtout que je suis une habituée de la boisson^_^), ET PUIS, ARRIVÉE AU VILLAGE, J’AVAIS DÉJÀ DESAOULÉ !)

Enfin bref, j’arrivai dans le village et je remarquai tout de suite qu’il était en proie à une agitation plutôt suspecte :les parents se dépêchaient de faire rentrer leurs enfants, les autres rentraient tout ce qu’il y avait dehors et barricadaient les fenêtres, tandis que les plus âgés, eux, sortaient autant de nourriture que possible.
Personne ne semblait s’être aperçu de mon arrivée (ce qui ne me dérangeait pas plus que ça !) et je me mit donc toute seule en quête d’un hôtel, d’une auberge, ou d’un quelconque endroit ou je pourrais dormir !

Je finis par trouver un endroit qui semblait réservé à l’accueil des touristes, mais les fenêtres, comme celles de tous les autres bâtiments, étaient barricadées et, en plus de cela, la porte l’était aussi (de l’intérieur, bien sur :c’est dur de le faire de l’extérieur si on se trouve à l’intérieur !) !!!!!
Je me tournai vers la rue, dans le but de demander une explication, mais celle-ci était déserte (les gens de ce village rentraient chez eux avec une rapidité étonnante, et silencieusement, en plus !).
Je me retournai vers l’auberge et frappai énergiquement la porte !
Aucunes réponses…
J’allai alors vers une autre maison et m’apprêtais à frapper encor plus violemment que la première fois, lorsque j’entendis une voix enfantine…
« Partez du village et allez vous cachez dans la foret. Vite ! C’est une question de vie ou de mort ! »(Je sais, vous vous dites : « C’est l’effet de l’alcool !», MAIS MOI JE SUIS SUR QUE NAN !*boude*)

Quoi qu’il en soit, vu que je suis très superstitieuse ( en particulier lorsque la nuit tombe !), et parfois un peu idiote sur les bord, je m’imagine que mon Ange Gardien ou un quelconque Esprit me met en garde, et je suis son conseil !
Je m’enfonce donc dans la foret qui entoure presque entièrement le village, je marche, non, je cours ! Après je ne sais combien de temps, je me retrouve au beau milieu d’une clairière.
« J’ai du trop m’enfoncer…
Si je dois me cacher dans la foret, mieux veux ne pas rester à découvert ! »
Je retourne parmi les arbres et monte dans un pain ( d’ailleurs, il n’y a presque que des pains, sinon, on ne m’aurait pas conseillé de me cacher dans la foret en plein hiver, quand tous les arbres sont « déplumés » !).
D’où je suis, je vois encor distinctement la clairière.
J’attends, perchée dans mon arbre,
Une minute…
Deux minutes…
Cinq minutes…
Un quart d’heure…
J’ai arrêté de compter quand je suis arrivée a une heure.
Je tends l’oreille…Je n’entends rien !
S’il y avait vraiment du danger au village, je devrais entendre quelque chose !
Deux choix possibles : soit il n’y a rien et on m’a joué un tour, soit je suis trop loin pour entendre !
A moins que ce qui semblait terrorisé les villageois agisse en silence…Ou que cette même chose n’ait pas encor agis !

Procédons de façon logique : il est presque impossible que ce soit une blague, car personne n’était au courant de mon arrivée et que, même si c’était le cas, il est peu probable que quelqu'un ait réussi à convaincre tous le village de se comporter d’une façon aussi étrange dans le simple but de me rouler dans la farine !
Que je sois trop loin pour entendre…C’est possible et très simple à vérifier !
Je monte un peu plus dans l’arbre qui me sert de perchoir et me met debout sur une branche…
J’aperçois le village ! Normalement ça veut dire que je devrais entendre si quelqu’un ou quelque chose l’attaquait, car, sans me vanter, j’ai une très bonne ouïe ! Et puis, tout semblait très calme.

Etant donné que très peu d’attaques de villages se passent dans le silence, il ne reste plus qu’une option : elle n’a pas encor eu lieu !

Je regarde ma montre. Il est bientôt trois heure du matin, je commençai à en avoir marre de poireauter dans cet arbre et décidai de descendre.
C’est à ce moment que je remarquai une activité suspecte du coté de la clairière : quelque chose semblait sortir de terre (enfin, de neige !), quelque chose de vivant !!!

Il y eut d’abord quelque chose comme des mains…des mains palmées, qui hissèrent le reste du corps, qui ressemblait un peu aux trucs moches dans « le Seigneur des Anneaux » ( vous voyez de quoi je parle… ? Je crois qu’ils appellent ça des Orques !), mais, selon moi, le plus horrible c’était ses yeux…Ou plutôt son absence d’yeux ; en effet, ses orbites étaient vides, mais dégageaient une étrange lumière rouge…De quoi faire froid dans le dos !

Lorsqu’il fut totalement sortit de son trou, il eut un sourire démoniaque ( il faut dire que dans son corps, tout était démoniaque !) et prononça ces mots :
« Let’s go » (OK, QUI A DIT « IL AURAIT PU DIRE QUELQUE CHOSE DE PLUS CONSTRUCTIF »!?!?!?!?!?
JE RAPPELLE AU PASSAGE QUE C’EST PAS MWA QUI DECIDE DE CE QU’IL A DIT, SI VOUS ETES PAS SATISFAITS, ALLEZ VOUS PLAINDRE A CET HORREURE !)

Bref…
C’est à ce moment qu’on ( moi et la sale bestiole ) a vu une ENORME boule de neige sortir de la foret et entrer dans la clairière !

Cette boule ne se déplaçait évidemment pas toute seule : elle était poussée par un p’tit mec qui devait avoir sept…ou…huit ans. Il avait l’air totalement serein, il ne devait pas se rendre conte qu’il était en présence d’un horrible monstre monstrueux !
Il s’arrêta, puis, commença une autre boule ;il la fit « grandir » en amassant la neige de la clairière et ensuite, la posa sur la première boule qu’il avait faite en venant ici.
Toujours très calmement, il en fit une troisième et la plaça sur la deuxième :il avait fait le corps d’un bonhomme de neige !
Il le décora soigneusement avec de boutons ( pour les yeux ), une carotte (devinez pourquoi…) et un chapeau ;enfin, il creusa une bouche et attacha deux boudins de neiges pour les bras.

L’autre espèce de bouse semblait frustré de ne susciter aucune crainte à ce gosse et commença à s’énervé…

« Dis donc, le p’tit truc ! »
(Comme vous l’aurez peut-être deviné, il s’adressait à l’enfant.)
« Je suppose que soit tu m’as pas vu, soit tu te rends pas conte de QUI je suis !?! »

Le gosse se tourna vers le truc boueux :
« Je t’ai vu et je suis parfaitement conscient de qui tu es ! »

Je fus stupéfaite de reconnaître la voix qui m’avait conseillé de me planquer dans la foret.

« Tu es le salopard qui terrorise les villageois depuis quelques mois, qui les force à te faire, le soir, des offrandes que tu viens engloutir pendant la nuit et qui entre dans leur maison pour leur ôter la vie si tu n’es pas satisfait par ce qu’ils t’offrent ! »

Le truc odieux parut désemparé pendant quelques secondes puis…

« Donc tu sais qui je suis…Tu n’es pas mort de trouille !?!? »

« Non…JE SUIS EN COLÈRE !!!! »

Je faillis tombé de mon perchoir !C’était le truc le plus idiot que j’avais jamais entendu ;forcément qu’il est en colère ( qui ne le serait pas contre quelqu’un qui pille son village !? ), mais c’est pas vraiment une raison pour pas le craindre !!!!!
Oh, un bout de papier tombé de sa poche s’envole vers moi !Je l’attrape.

« JE SUIS EN COLÈRE PARCE QUE TU TERRORISE LES HABITANTS DE SEUL VILLAGE SUR 14 OU JE ME SUIS VRAIMENT SENTI BIEN !!!!
Les habitants de ce village m’ont accueilli sans me poser la moindre question sur moi, sur mon passé,…et moi je…j’ai…JE VAIS TE FAIRE PAYER POUR CE QUE TU AS FAIT !!! »
La bête prit un ton sarcastique :
« Ah oui !???Et tu conte faire comment ???? »

« Facile !Tu es majoritairement composé de boue, et la boue, exposée à une température trop basse, ça gèle et après, c’est très facile à casser ! »

« Vraiment ?!
Et comment conte-tu faire pour arriver à me geler ?J’arrive à résister au froid de l’hiver !Alors, c’est quoi ton plan pour faire plus froid que le froid hivernal !? »

« Simple… »

Le gamin posa une de ses mains sur le bonhomme de neige et ferma les yeux pour se concentrer. Très rapidement, une aura bleu les entoura tous les deux…

« Feux ! »
Cria le gosse, et aussitôt, le bonhomme de neige prit une grande inspiration et souffla de toutes ses forces sur le monstre, qui fut bien trop surprit pour esquiver.

« Apprend que, comme celui des Yuki-Onna, le souffle de mes créatures de neige atteignent des températures bien en dessous de zéro ! »

Le truc tout gluant qui se trouvait devant nous quelques secondes avant donnait maintenant l’impression d’être une sculpture en glace ratée.
Le jeune garçon se ré enfonça dans la foret et en ressortit bientôt avec un outil que je ne pus bien distinguer mais qui semblait très lourd et donna plusieurs coup sur le monstre, qui se brisa en plusieurs morceaux, que le gosse enterra bien loin les un des autres, puis, il laissa tombé l’outil sur le sol couvert de neige et partit dans la direction opposée à celle d’où il venait. Il pleurait.
Moi, je descendit de l’arbre et m’encouru le plus vite possible le plus loin possible de cet endroit !

Ce n’est que quelques semaines plus tard, lorsque je fus rentrée chez moi et que je me suis souvenue du papier que j’avais attrapé au vol. Je le retrouvai intact, dans la poche de mon manteau.
C’était une lettre :

Habitant du village,

Je me vois dans l’obligation de partir et, de toute façon, après les aveux que je vais faire, vous ne voudrez probablement plus de moi !
Je tient d’abord à vous remerciez d’avoir été si gentils avec moi :vous avez partagé avec moi vos foyers, votre nourriture,…sans même savoir qui j’étais ou d’ou je venais.

Maintenant, les aveux :la créature démoniaque que hante vos nuits et terrorise le village est là par ma faute, c’est moi qui l’ai créé !

Il faut savoir que depuis un certain temps déjà, je me suis rendu conte que j’avais un pouvoir :celui de donner vie aux objets inanimés.
Il peut s’agire d’une poupée, d’une statue,…de n’importe quoi, mais personnellement, je préfère donné la vie à des êtres que j’ai moi-même créé !

Lors d’une soirée ou j’étais en colère, j’ai créé ce monstre, celui qui vous rend tous fous, car si je donne la vie à quelque chose lorsque je suis fâché, cette chose est alors démoniaque.
A moins que se soit parce que j’ai réussi à lui donner une intelligence, la possibilité de raisonner par lui-même.

Quoi qu’il en soit, je suis sincèrement désolé et pour me faire pardonner, je vais tuer ce monstre et ensuite, je sortirai à jamais de vos vies !

Dans la clairière ou je conte l’abattre, vous trouverez la pelle de monsieur Sono ainsi qu’un bonhomme de neige auquel j’aurai donné la vie. Ne vous inquiétez pas, il ne sera pas hostile, du moins, contre vous et, même s’il l’était, il fondra très vite !

Vous allez me manquer,
Adieu et merci pour tout.



Je suppose qu’il a dut oublier de la laisser sur place ou qu’il s’agit d’un brouillon. En tout cas, c’est la preuve que j’ai pas rêvé !!!!

Et c’est pour ça, parce qu’il était capable de donner la vie à n’importe quoi ( et aussi parce que je connaissait pas son vrai nom !), que je l’ai appelé « God » (Et ça explique le titre, TADADAAAAAAA, je suis vraiment trop génial !!!)

Bon ben…maintenant que le bar est ouvert, je vais vous laisser et aller boire un coup !
Ben oui, j’raconte ça pour passer le temps tant que le bar est fermé, vous croyiez que c’était pour quoi ???????

A plus!!!!!!

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE YATSUMI

PROFIL DE YATSUMI

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Hanazono merry go round    Skip beat !    Astérix et cléopâtre    Kiba    .hack//G.U.    Shingeki no kyojin    Sharivan    Sexe et magie noire    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Sam le pompier    Rex fabula    Seven deadly sins    Mes parrains sont magiques    Grabouillon    The arms peddler  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia