Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Naikkoh>Tales of Symphonia - Ce que nous dicte le coeur- Partie I

09 - DES VIES NE TENANT QU'À UN FIL PAR NAIKKOH

Amelkhar était furieux. Furieux contre lui-même et furieux contre ses soldats. Comment avaient-ils pu laisser leur prisonnière s’échapper de la sorte ! Et un habitant de Mizuho en plus… ! Il jouait décidemment de malchance. Heureusement que la fille avait parlé avant qu’elle ne leur file entre les doigts…Piètre consolation…mais bon, c’était toujours ça.
Après avoir mis aux arrêts les hommes qui étaient de garde au moment de ce fâcheux incident, il se rendit chez le Pontife afin de lui annoncer qu’ils avaient retrouvé l’élue du monde en déclin.

-Vous avez échoué une fois de trop ! s’exclama le Pontife en colère.
Kuchinawa rentra la tête dans les épaules sous la fureur de son interlocuteur.
-Vous saviez pourtant à quoi vous vous exposiez en cas d’échec !!!!
Le ninja baissa la tête et serra les poings de fureur. Oh oui ! Il ne le savait que trop ! Son désir de vengeance l’avait aveuglé à un point tel, que le Pontife et son armée connaissaient à présent la position exacte du village caché de Mizuho. Et seul l’accord passé entre les deux hommes (la tête de l’élue de Sylvarant ainsi que de ses compagnons contre la promesse de ne pas inquiéter le village) assurait la sécurité des ses occupants.
Comme il avait été naïf ! Il ne se passait pas un seul jour sans que le poids de la culpabilité pour avoir accepter cet ignoble marché, ne le dévore.
Tout ce qu’il voulait, c’était venger la mort de ses parents, tués par Volt, l’esprit originel de la foudre, quelques années auparavant ! Jamais il n’avait imaginé mettre en danger de la sorte son village natal. La vie de ses amis et proches reposait sur son aptitude à mener à bien sa « mission ». Et même si effectuer cette basse besogne lui répugnait, il n’avait pas le choix de toute façon. Il était coincé… Tout ceci était de la faute de cette incapable de Sheena. Comment donc le chef du village avait-il pu décider de tout miser sur elle ? Cette « étrangère »… Voilà où tout ceci l’avait mené, ironisa-t-il avec amertume,…entre la vie et la mort. En effet, depuis l’ « incident » du temple de la foudre, il était plongé dans un profond coma. C’était son adjoint qui assurait la gestion du village en son absence. Lui aussi accordait crédit à Sheena. Comment pouvait-il avoir encore confiance en ses capacités après ses lamentables échecs? Kuchinawa n’arrivait pas à comprendre. Il n’éprouvait pour sa part qu’une rancœur tenace à l’égard de la jeune femme…

Zélos sentit Sheena se raidir dans son dos tandis qu’une quinte de toux la secouait, la faisant cracher du sang. Il pouvait sentir le liquide tiède couler le long de son cou.
-Stop ! STOP !!! cria-t-il affolé à la tête de leur petit groupe.
Une nouvelle quinte de toux déchira le silence et fit partir la jeune femme en arrière. Zélos, entraîné par son poids chancela et tomba à la renverse avec elle.
Tous se pressèrent autour d’eux. Kratos approcha la torche, éclairant la scène.
Une écume rougeâtre au coin des lèvres, Sheena gémissait et était à présent agitée de tremblements convulsifs de plus en plus importants.
Implacable, le poison accomplissait son œuvre de mort, bien plus sûrement que la torture elle-même. Les marbrures bleutées, convergeait inéluctablement vers la zone encore non atteinte, pas plus grosse que le bout d’un doigt.
Le corps de l’invocatrice se tordait à présent et se cambrait involontairement de façon plus intense à mesure que s’égrenaient les secondes.
Les secondes de sa vie qui s’envolait.

Epuisée Colette, apercevait dans un demi-sommeil les hautes falaises surplombant la maison d’Altessa. Régal la portait dans ses bras depuis un moment déjà.
Quelqu’un se précipitait à leur rencontre.
C’était Lloyd qui, dès qu’il avait aperçu le petit groupe au loin, s’était élancé au devant d’eux.
D’un regard, Colette demanda à Régal de la poser à terre. Elle voulait être sur ses deux jambes lorsque son ami les rejoindrait (pas question de l’inquiéter d’avantage) et fit quelques pas dans sa direction.
Lloyd stoppa sa course à quelques mètres d’elle et la contempla dans le jour mourrant.
Le soleil couchant jouait dans sa chevelure blonde, l’auréolant dans la fine brise du soir. L’élue de Sylvarant esquissa un petit sourire maladroit.
Quel était cet étrange sentiment qui s’emparait de lui à cette vision ? Pour la première fois il la trouvait belle. Belle mais pourtant tellement lointaine. Presque irréelle.
« Allons bon ressaisit toi, Lloyd, pensa-t-il, ce n’est que Colette ».
Et cependant, il n’arrivait pas à chasser cette étrange sensation qu’on lui broyait les entrailles.
L’objet de son trouble s’avança dans sa direction et Lloyd fît de même lorsque Colette s’affaissa soudain. Lloyd s’élança vers elle sans réfléchir et l’intercepta avant qu’elle ne touche le sol et ne se blesse.

Le Pontife affichait un sourire satisfait. La journée n’aurait pas été négative en fin de compte.
-Je vous félicite Amelkhar, vous avez fait du bon travail. Dépêchez vos hommes sur place, fit-il au chef de sa garde personnelle. Ah ! Et tant que vous y êtes, occupez vous du village caché de Mizuho et du traître. Ils nous ont, l’un et l’autre, assez causé de problème comme ça.
-Bien Monseigneur. Quels sont vos ordres ?
-Brûlez tout. Je ne veux plus en entendre parler à l’avenir. Faites disparaître les gêneurs. Tous les gêneurs… Est-ce bien clair général ? dit le Pontife avec nonchalance, comme si il s’agissait d’expédier là une petite affaire sans importance.
-Limpide, Monseigneur, fît Amelkhar, un rictus retroussant ses lèvres et découvrant un sourire carnassier.
-Vous pouvez disposer dans ce cas.
Amelkhar sortit du bureau de son supérieur, satisfait et en se frottant les mains. La journée finissait bien mieux qu’elle n’avait commencée.

Une ombre noire bondissait de toits en toits vers la sortie de la ville.
Ainsi donc, tout était perdu.
Il fallait minimiser les dégâts et prévenir ses semblables du raid imminent sur le village.
Le pire était à venir.

___________
Naikkoh: Et voilà, fin de la première partie. J’espère que ça vous a plu^^.
Je finis donc sur une note dramatique mais c’est pour vous tenir en haleine jusqu’à la suite, sinon c’est pas drôle.
S : Moi je trouve que je suis un peu martyrisée dans cette histoire… t’aurais pas pu faire plus simple ?
N : Euuuuuuuh … laisse moi y réfléchir… nan. Vous allez me trouver sadique mais j’aime bien faire souffrir mes perso. (Niark, niark, niark)
Et puis comme ça on voit mieux que Zélos (le beau gosse) s’inquiète pour toi et que c’est tout mimi tout plein
S (pas convaincue du tout) : Mouais…
Kratos (le beauf) : Et moi, on dirais que je suis un pauvre malfrat à deux balle vu que je connais les moyens de s’échapper de la prison. Ça nuit à mon image de marque là -_-‘
N : Bon ça suffit pour les réclamations ?! Je vous rappelle que je fais ce que je veux de vous !
Tous : Que quelqu’un l’arrêtes ! Par n’importe quel moyen !

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE NAIKKOH

PROFIL DE NAIKKOH

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  .hack//G.U.    Sam le pompier    Galactik football    Rex fabula    Astérix et cléopâtre    Skip beat !    The arms peddler    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Seven deadly sins    Kiba    Hanazono merry go round    Grabouillon    Sexe et magie noire    Mes parrains sont magiques    Shingeki no kyojin  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia