Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Ryuchi>Love motoko

01 - NOUVEAU DÉPART PAR RYUCHI

LOVE MOTOKO (partie1)
Personnages :

Keitaro
Naru
Motoko
Shinobu
Su
Mitsune
Ryuchi
Le géant

Chapitre 1 : nouveau départ

Un an s’était écoulé depuis le mariage de Keitaro et Naru. Ils étaient heureux ensemble et dirigeaient la pension Hinata. Ce matin, Keitaro s’était réveillé tôt, il s’était mis à la tâche en passant le balai dans tout le rez-de-chaussée. Maintenant, il préparait le petit déjeuner pour Naru qui était restée endormie. Elle avait l’air si paisible qu’il n’avait le cœur à la réveiller, il l’avait juste embrassée sur la joue, avant de quitter la chambre, elle sourit sous le baiser doux de Keitaro.

Maintenant, il grimpait les marches de l’escalier tout en tenant le plateau et des fleurs pour Naru pour célébrer leur premier anniversaire de mariage puis se dirigea vers la chambre, soudain une flotte d’avion miniatures surit de nulle part, armés de missiles.

« - Oh non, soupira Keitaro. »

Il n’eut pas le temps d’en dire plus. Les avions lançaient leurs missiles les uns après les autres. Keitaro essaya de les esquiver tout en tenant de manière stable le plateau.

« - Hahahahaha ! »

Ce rire, Keitaro savait à qui il appartenait.

« - Bon ca suffit, Su, s’écria Keitaro tout en continuant d’éviter les missiles, je ne me suis pas donné tout ce mal pour te voir tout mettre par terre. »

Su sortit de sa cachette, l’air joyeuse comme d’habitude.

« - Héhéhé, qu’est que tu pense de mes nouveaux gadgets, Keitaro, lanca Su »

« - J’en pense que j’ai autre chose à faire que d’esquiver l’attaque de tes jouets ridicules, lui répondit Keitaro »

« - L’ennui avec toi, c’est que tu refuse de m’aider à tester mes inventions.
- Quand on sait ce que l’on risque.
- Qu’est ce qui se passe ? grogna Mitsune »

Visiblement, Mitsune avait encore passé la soirée à boire. Elle avait la gueule de bois et semblait à moitié endormie.
« - Mitsune, tu as encore été au bar faire la fête, je me trompe ?
- Et alors ? Rétorqua Mitsune, moi j’adore ça boire. »

Keitaro soupira, il savait que ce n’était pas la peine d’essayer de la raisonner.

« - Bon, si on allait toutes au bain pour nous changer les idées ?
- Bonne idée, clama Su, ce sera l’occasion de tester mon nouveau sous-marin miniature.
- Hé, fit Keitaro, pas question de réveiller Naru. Laissez la un peu profiter de la matinée.
- Ce n’est pas grave, répondit une voix derrière lui. »

Keitaro se retourna et les filles regardèrent dans sa direction. Naru était là, fraîchement habillée.

« - Oh non, Naru, j’espère que l’on ne t’as pas réveillé, dit Keitaro
- Non, ne t’en fais pas, ca ira, répondit doucement Naru. Bon, allons chercher Motoko et Shinobu.
- Ouais, firent ensemble Su et Mitsune. »

Naru les laissa s’éloigner et vit les fleurs par terre. Elle devina que c’était une attention de Keitaro à son égard. Elle s’approcha de lui, et l’embrasse tendrement. Keitaro répondit à son baiser en la serrant doucement dans ses bras. Quand ils finirent de s’embrasser, Keitaro commença à dire quelque chose :

« - Naru, je suis …
- Chut, fit Naru en passant son doigt sur les lèvres de Keitaro. Je sais que tu voulais bien faire, ce n’est pas grave.
- Je veux te dire…
- Quoi ? demanda Naru
- Je t’aime lui répondit Keitaro »

Naru sourit et lui répondit :

« -Moi aussi, je t’aime. »

Ils se regardèrent dans les yeux.

« - Bon j’y vais avant qu’elles ne rentrent sans moi dans le bain, lança Naru, et n’essaye pas de nous mater, hmmm ?

Keitaro rougit.

« - Mais enfin pourquoi dis tu ça, répondit Keitaro.
- Je plaisante, lui dit-elle en souriant »

Et elle s’éclipsa.

Les filles étaient dans le bain. Keitaro, lui, se lança dans une vérification des comptes pour vérifier le niveau des finances.

Elles étaient toutes en train de savourer le bain quand soudain, une boule lumineuse traversa le ciel et alla rejoindre la mer.
Motoko l’avait remarqué et se dit que c’était peut être une étoile filante. Puis un bruit énorme se fit entendre

« BOUM !
- Qu’est ce qui se passe ? cria Shinobu »

Pour toute réponse, des bruits se firent entendre. Des coups de poings, de pieds, suivit de cris de combat. Puis soudain, un hurlement se fit entendre.

« - Raaah, je vais te broyer.
- Dans tes rêves. »

On identifia deux vois distinctes, puis les bruits reprirent de plus belle, il y eut une nouvelle explosion, et quelque chose apparut dans le ciel. D’abord une masse abrupte, puis on distingua les contours d’un corps humain.

« - Aaaargh ! » fit il.

Motoko vit que c’était un homme. Il atterrit violemment dans la source voisine en faisant un gros plouf. Il se releva presque tout de suite. Motoko était furieuse qu’on vienne la déranger elles et ses amies alors qu’elles étaient dans le bain. Elle prit son sabre de kendo et fonça sur l’intrus pour lui donner une leçon. Elle sauta et abattit son sabre sur lui en criant « Prends ça, sale pervers ! ».

Un bruit sourd lui répondit, et ce qu’elle vit la stupéfia. L’homme avait arrêté son coup avec l’avant-bras droit, et cela sans effort apparent. Il avait senti le danger et s’était contenté de parer le coup, mais à quelle vitesse. Motoko crut rêver, puis elle sentit un souffle violent la rejeter. « Taaii ! » cria l’étranger qui la repoussa avec un geste du bras gauche, simplement en utilisant la paume de sa main gauche pour créer un courant d’air capable de la repousser. Motoko atterrit sur les pieds, et regarda celui qui avait fait ça. Il était grand, semblait assez jeune et faisant dans les 1m78, pensa-t-elle, elle remarqua qu’il avait la peau semi-blanche, les cheveux châtains couleur noisette. Son corps semblait musclé, puisqu’elle pouvait voir son bras gauche à découvert. Il était complètement musclé. Il devait être un sportif de haut niveau pour être ainsi. Elle fut interpellée par ses yeux verts sombres, ils semblaient être faits en émeraude. Ce regard la troublait, car lui aussi la regardait droit dans les yeux. Soudain, il se cabra, et regarda vers sa gauche en fronçant les sourcils, tout en se mettant en position de combat. Elle regarda à son tour et se demanda qu’est-ce qu’il avait entendu.

La réponse ne se fit pas attendre. Une espèce de chose gigantesque apparut en surgissant des buissons alentours en bondissant comme un fauve

AAAAh ! Un ours !, lancèrent les filles en arrière

Puis elles se calmèrent en regardant attentivement. C’était un second homme, c’était un vrai colosse. Il semblait faire 2m20 à vue de nez. Motoko se tenait prête à l’attaquer. Le jeune homme fit un geste vers elle et lui fit non de la tête. Elle accepta de rester là. Le géant ne jeta aucun regard aux filles. On pouvait remarquer que son œil gauche était recouvert en haut et en bas des trois cicatrices, à côté l’une de l’autre. Il était vêtu d’un pantalon de velours et d’une espèce de maillot qui était en partie déchiré au niveau de la poitrine. Il n’arrêtait de regarder celui qui était en face de lui. Puis il rompit le silence

« - Continuons, lança t’il d’une voix féroce.
- Attends, lui répondit le jeune homme, il y a des gens, ici.
- Et alors, qu’il fasse ce qu’ils veulent, du moment qu’ils ne s’immiscent pas dans notre combat, Yaaah ! Et il se lança sur lui. »

Il esquiva son attaque et bondit pour essayer de l’éloigner des spectateurs involontaires. Le géant cria « WILD TIGER », et il lança son bras en avant, l’autre répondit en frappant devant lui tout en disant « Fire punch », une explosion survint à l’impact des deux coups, et les filles comprirent que c’étaient ces deux là qui étaient à l’origine de toutes ces explosions.

Keitaro était là depuis cinq minutes. Il était arrivé après que Motoko ait crié. Il assistait au combat et était étonné. Naru le vit et courra vers lui, pendant que les deux combattants continuaient leur combat.

« - Ca va ? lui demanda Keitaro, inquiet.
- Oui, mais…, répondit elle en regardant le combat »

Le géant s’arrêta soudainement. Etait-il épuisé, faisait-il une pause ? Les questions commençaient à se poser, puis il coupa le silence :

« - Très bien, lança le géant, tu évites la plupart de mes coups, Ryuchi, mais ça, tu n’y résisteras pas.
- Quoi ?
-Regarde, dit-il en repliant ses bras tout en faisant crisser ses muscles. »

L’air sembla frémir autour du géant, il écarta violemment ses deux bras qui s’embrasèrent soudainement.

« -Admire ça, les ‘Bras de feu de la mort’ ! Une technique que j’ai développée uniquement pour t’écraser. Quand j’en aurai fini, toi et tout ce qui existe à tes côtés sera pulvérisé
- Tu es malade, rétorqua Ryuchi, et les autres ? Tu t’en moques ?!
- Je m’en moque, tout ce que je veux, c’est te vaincre définitivement, lui lança le géant
- Dans ce cas, tant pis pour toi, répondit Ryuchi »

Ryuchi fit tournoyer ses mains et mit sa main gauche en haut et sa main droite en bas, puis les rapprocha l’une de l’autre. Des éclairs commencèrent à parcourir son corps avant de rejoindre ses mains et crépiter entre ses deux mains.

« - Enfin, lança le géant, tu te décide à utiliser ta technique spéciale.
- Si je fais ça, c’est pour t’empêcher de faire du mal aux gens, lui cria Ryuchi »

Il fit soudainement tourner se mains et se retrouva avec la main droite en haut et la gauche en bas, une boule lumineuse naquit entre ses deux mains. Il mit ses deux bras en arrière et commença à se concentrer.

« On va voir qui est le plus fort. Moi et mes flammes, ou toi et ta petite lumière. »

Ryuchi ne répondit pas. Son regard était déterminé, il était décidé à faire ce qu’il fallait faire. Il continua à se concentrer et la lumière brilla de plus fort entre ses mains. Motoko vit que tout en écartant ses mains, la sphère de Ryuchi devenait plus grosse et plus lumineuse

Le géant se lança avec férocité. « BRAS DE FEU DE LA MORT », cria t-il.

Ryuchi retourna à nouveau ses mains, la sphère était prête. Il lança ses deux mains en avant, tout en les retournant et cria : « TENSHILON »

Le spectacle était incroyable. Ses deux bras semblaient former la tête et le cou d’un dragon. De ses mains, s’échappa une lumière intense, de même qu’une colonne d’énergie jaillit avec une puissance hors du commun.

« - In…Incroyable, murmura Su
- Pincez moi je rêve, lança Shinobu »

Les autres ne disaient rien et étaient en train de regarder.

Le géant avait lancé une colonne de feu qui semblait énorme. Elle heurta la colonne de lumière avec force, sembla résister un instant, puis éclata sous le flot lumineux du Tenshilon.

« NON, C’EST IMPOSSIBLE !! cria le géant avant de recevoir de plein fouet l’attaque adverse.

Il essaya de résister, mais céda lui aussi, et fût projeté au loin vers la mer.

Quand tout fut fini, Ryuchi écarta les mains et commença à respirer fortement. Il regarda dans la direction Naru / Keitaro, et leur demanda :

« - Tout va bien ?
- Euh, oui, oui, répondit Naru hésitante.
- Tant mieux, répondit Ryuchi d’une voix faible.

Il commença à marcher, fit un premier pas pour sortir de l’eau, puis mis la jambe gauche en avant et s’arrêta. Il commença à tomber
« - Nnng ! »

Puis se rattrapa avec la main gauche, et murmura « Je crois que je suis plus faible que je ne le croyais »

Et il s’effondra, les jambes à moitié dans l’eau, le reste du corps sur les pierres.

Suite au prochain chapitre.

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE RYUCHI

PROFIL DE RYUCHI

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  The arms peddler    Hanazono merry go round    Sam le pompier    .hack//G.U.    Grabouillon    Skip beat !    Rex fabula    Sexe et magie noire    Mes parrains sont magiques    Astérix et cléopâtre    Kiba    Seven deadly sins    Shingeki no kyojin    Sharivan    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia