Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Tsukino maï>Les secret d'une Yuènaï

12 - LE DÉBUT DE L'EXAMEN PAR TSUKINO MAÏ

chapitre douze, avec encore plus de délires (désolée pour ceux que ça dérange XD)

Bon chap' et tout le bazar habituel!^^


_____________________________________________________

Chapitre 12: Le début de l'examen.


Au bout d'une semaine, les deux équipes de genins et leur nouveaux amis (ça, ça reste à prouver... Parce que quand ils passent leur temps à se tabasser sans arrêt, je sais pas si ça s'appelle comme ça...) furent fins prêts pour leur petit examen.

Les deux équipes se retrouvèrent sur le pont de la rue principale, en compagnie d'un Naruto survolté et d'une Sakura légèrement inquiète pour une certaine fille à la tresse noire. Elle qui ne lâchait jamais ses deux débardeurs avait préféré enfiler un haut noir avec un yin-yang brodé sur le coeur. Elle semblait aussi légèrement inquiète, mais il était extrêmement difficile de voir ce genre de sentiment chez elle, puisqu'elle était toujours survoltée et était à présent occupée à engueuler Naruto pour qu'il se la ferme cinq minutes. A côté, son équipe s'était planquée derrière Sasuke et les deux filles de douze ans se crêpaient le chignon pour savoir qui se mettrait à côté de lui.

La rose eut soudain la bonne idée de regarder sa montre et s'aperçut qu'il ne restait plus qu'un quart d'heure avant le début de l'examen. Elle en fit rapidement part à son coéquipier brun qui, plutôt que d'attendre qu'une certaine cinglée se calme, saisit la jeune fille en question par le col et l'entraîna dans les rues du village, sans qu'elle ne s'arrête pour autant d'insulter un ninja blond qui poussa un soupir de soulagement. Enfin, elle partait!!!

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Arrivés au bâtiment où ce déroulerait la première partie des épreuves, Kokoro se rua littéralement dans les escaliers et cria à qui veut l'entendre qu'elle était dans l'équipe du grand et beau Sasuke Uchiwa, le plus fort ninja du village et patati et patata... Résultat, quand le brun mit un pied sur le palier tous les regards étaient fixés sur lui, tantôt admiratifs pour certains, tantôt hargneux pour d'autres. Et la sale gamine revint vers lui en courant pour lui dire que la salle 301 était bloquée par deux adolescents qui empêchaient qui que se soit de passer.

-C'est aussi ce qui s'est passé lorsque tu as passé ton premier examen, non?

-Hn. (hochement de tête)

-Génial, je vais pouvoir me défouler! Montez au troisième étage, je vous rejoins quand j'ai fini!

Et la voilà qui se sauve, laissant un Sasuke déprimé faire du baby-siting avec quatre gamins qui ne comprenaient absolument pas ce qu'il se passait, même ce sale gosse surdoué de Warui ne pigeait rien.

En quelques secondes, la fugitive avait atteint la fameuse porte dissimulée par le genjutsu. Heureusement qu'elle le savait, sinon, elle se serait fait avoir comme tous ces crétins qui attendaient de pouvoir passer. Certains avaient des hématomes au visage.

-Que se passe-t-il? demanda-t-elle à un gamin d'Iwa, parfaitement innocente.

-Ces deux là ne laissent entrer personne. Ils prétendent que nous sommes trop faibles.

-Je vais aller leur dire ce que j'en pense, moi!

Sous les yeux ahuris du gosse, elle se glissa au premier rang et aida l'un de ceux qui venait de se faire butter à se relever.

-C'est pas très gentil de martyriser plus petit que soi!

-Ils sont faibles. rétorque l'un d'eux.

-Et alors, je suis sûre que vous l'êtes aussi! Avant de regarder la force des autres, on regarde déjà sa propre force!

-Qui es-tu pour nous faire la morale?

-Juste une kunoïchi de Konoha qui trouve que vous avez l'air de parfaits crétins à butter plus faible que vous.

-Et bien voyons de quoi tu es capable!

Il l'attaqua direct d'un coup de pied latéral. Pour quelques secondes, il crut qu'il l'avait atteinte. Un crochet du droit dans le nez lui remit les idées en place. La fille fit craquer ses jointures avec un sourire mauvais.

-Ca tombe bien, j'avais besoin de me défouler un peu...

Et elle disparut. Ne pouvant pas la suivre du regard, Kotetsu (et oui, c'est encore lui!) reçut la plus grande raclée de sa vie. Quand elle en eut enfin terminé avec lui, il ressemblait à un tas de chair en lambeaux fumants. May se tourna enfin vers Izumo et lui dit avec son grand sourire:

-Au fait, tu ferais mieux de dissiper ton illusion, ça ne marche pas avec moi. « autant dissimuler mon point faible tout de suite » la salle 301 se trouve à l'étage au-dessus, mes camarades y sont déjà. Vous pouvez aussi retirer votre henge les gars, il ne fonctionne plus, Izumo, Kotetsu!

Et elle repart en courant, laissant deux chunnins complètement paf et même un groupe de genins bouche ouverte.

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Un étage au-dessus...

-Ouah, y'a trop de monde!

-Pas besoin de beugler comme ça, baka...

-On va passer l'examen tous ensemble?

-A ton avis, ils sont là pour faire tapisserie? « May, je te hais!!! »songea un brun asocial au possible.

-Tu pourrais pas arrêter de râler dans mon dos, toi...

-J'vois pas en quel honneur. Tu t'es bien amusée, et moi je me suis fait chi** à jouer les nounous. C'est lesquels que t'as buttés?

-Kotetsu. Et Izumo maintenait le genjutsu. Encore heureux que j'étais au courant pour le sort. J'admets que pour une fois, tu m'as bien aidé.

-Pour une fois?!

-Vi.

-T'es lourde. grogna-t-il.

-Je sais, j'suis née comme ça! J'suis comme mon p'tit frère, non?

-Il le sait toujours pas?

-Bah, non. Pas envie de lui expliquer tous les liens familiaux maintenant, quoi...

-C'est à cause de Tsuki, pas vrai?

-N'en parle pas, je risquerais de devenir très vite incontrôlable et ce n'est pas conseillé avant un exam'. è.é

-D'ailleurs, il me semble qu'ils arrivent, ces chers examinateurs... Je me demande si Ibiki Morino le fait toujours.

-C'est celui qui fout les chocottes à tout le monde? demanda-t-elle.

-Hn.

-Tu m'énerves.

-Taisez vous un peu, bande de microbes! cria une nouvelle voix, plus grave que les autres.

-Le voilà...

Le capitaine de la section torture et interrogatoire fit donc son apparition avec ses petits chunnins qui l'aidaient à la surveillance. Sauf que l'un d'eux n'avait pas l'air très en forme...

-T'aurais quand même pu y aller mollo, il peut à peine ouvrir les yeux maintenant, ça fait pas sérieux...

-Hi hi... Petite vengeance d'il y a six mois, pour m'avoir laissée m'écrouler sous ton poids sans réagir...

-T'es lourde.

-Je sais, ça fait deux fois que tu me le dis. Ah, je crois qu'il veut qu'on aille s'asseoir...

Les différentes équipes s'exécutèrent donc en hâte, craignant les foudres du jounin plus que louche et vicieux. La raison pour laquelle May et lui s'entendait très bien au cours des interrogatoires; ils sont aussi sadiques l'un que l'autre...

Warui se retrouva sur la première rangée, tout au bord, l'une des pires place de l'endroit. Kaji était sur la troisième à côté d'un certain Konohamaru qui passait aussi l'examen. Juste derrière elle, il y avait Kokoro qui lui lançait des regards assassins. Le deuxième équipier de Sasuke se trouvait à la dixième rangée en partant du fond, coincé entre les deux coéquipiers du petit-fils de l'Hokage. Sasuke et May, pour finir se trouvaient, le premier dans la dernière rangée une place avant le bord et la deuxième sur la douzième rangée. (je tiens à préciser qu'il y a seize rangées de vingt places chacune, séparées tout les quatre sièges par une allée. Je vous laisse imaginer le reste de la scène parce que j'ai la flemme de décrire davantage... =).)

Donc ce cher sadique d'Ibiki fit distribuer les questionnaires et expliqua les quelques petites règles de son invention, et s'éclata à bien mettre la pression à tous les gamins. Sauf que deux d'entre eux avaient une tête de déjà vu... Ah oui, les deux déserteurs qu'il avait interrogé deux semaines auparavant! Il fallait vraiment qu'il soit préoccupé pour avoir oublié cette gamine insupportable qui essayait toujours de lui envoyer des vents à chaque phrase qu'il disait. Autant dire que ce qui avait commencé comme un interrogatoire dans les règles s'était transformé en un concours de vannes de plus en plus débiles...

Bon, pour l'instant, la folle lisait son questionnaire et l'autre jouait avec son crayon en regardant tous les autres participant cinq secondes chacun. Il devait avoir quelques souvenirs de l'examen précédent... Ah, la brunette venait de poser son questionnaire sur la table avec une tête qui ne signifiait rien de bon... Elle n'allait quand même pas se mettre à hurler en plein examen... Ah, non, elle soupire juste. Pfyuuh... Catastrophe évitée... Personne n'aura les tympans percés aujourd'hui... Sauf Kotetsu, avec ce qu'elle lui a mit, il peut à peine bouger la tête, pauvre gars. Elle ne l'avait pas arrangé. Encore l'une de ces excités qui passaient leur temps à se taper dessus pour ce calmer. Enfin...

Voyons, que faisaient les autres pendant ce temps? Certains restaient figés bouche-bée devant leur feuille; il faut dire que c'était Shikamaru qui avait préparé les questionnaires, associé à une certaine Temari de Suna qui avait un talent certain pour lui faire accélérer le rythme quand il prenait trop de temps à finir. Ces deux-là étaient faits pour être ensembles, même si certaines scènes de ménage risquaient d'être croustillantes. Eh, oh! Tu surveille un examen, Ibiki, c'est pas le moment de se laisser distraire comme ça...

Pendant qu'Ibiki s'adressait des reproches mentalement, May jeta un coup d'oeil à ses coéquipiers de l'exam'. Kaji mordillait nerveusement son crayon et Warui restait interdit face à sa copie. Et pourtant, Sasu les avait prévenus de préparer une stratégie pour transmettre les réponses. Rahlala... C'est encore elle qui allait devoir tout faire...

Le précieux conseiller que les autres gosses n'avaient pas écouté finissait tout juste de copier les réponses de son chunnin attitré. Bon, maintenant, il restait à espérer que les deux autres avaient établis les ramifications de fils nécessaires pour leur acheminer les réponses. Tant qu'à faire, autant les laisser croire que c'était nécessaire pour leur réussite jusqu'au bout, c'était plus comique, même s'ils se faisaient prendre. Kokoro lui fit un petit signe, imitant celui du tigre. Le signal, elle était prête. L'Uchiha sortit deux autres feuilles blanches de sa sacoche et lança un jutsu d'illusion, reproduisant fidèlement sa copie. Il l'enroula sur elle même dans son dos (l'un des avantages d'être contre un mur, c'est que cela ne se voit pas.), puis la ficela avec ses fils d'acier sur l'un des câbles tendus sous sa table. Il jeta rapidement un coup d'oeil aux examinateurs, puis, puisque personne ne semblait l'avoir remarqué, il posa un coude sur la table en surveillant les adultes de son sharingan et de l'autre main fit coulisser doucement le fils, jusqu'à ce que sa coéquipière lui fasse l'autre signe. Le téléphérique de ficelle avait fait son travail. A elle de jouer, maintenant.

May regarda passer la feuille de papier sous les bureaux avec un sourire. Au moins un qui avait su se faire écouter par les siens, de gosses. Bon, à son tour de montrer ce qu'elle savait faire. Au moins, les questions sur les sceaux ou les invocations, soit la 9, elle pouvait y répondre sans mal. Le reste c'était une autre paire de manche... Un chunnin devant elle. Parfait. A présent, le tout était de récolter les infos sans se faire repérer. Encore, avec Sakura, elle avait pu la surprendre grâce à un genjutsu spécifique qu'elle avait créé avec l'autre asocial. Mais là, ça ne suffirait pas.

Elle ne disposait pas de suffisamment de parchemins pour ensorceler toute la salle. Cinq, pas plus. Une gourde en cas de besoin... et son jutsu héréditaire... Nouveau sourire. Son plan était au point.

Warui lui adressa un un regard suspicieux. Qu'allait-elle encore inventer pour se sortir du pétrin? Encore, lui il avait été capable de copier quelques réponses sur son voisin pendant que l'examinateur à côté de lui virait les équipes éliminées (déjà 14 sur 76), mais ni May ni Kaji ne disposaient d'une source d'information comme la sienne. La mémoire des Arashi, la légendaire mine de savoir de Konoha. Sa mère et lui en étaient les derniers représentants. Cette capacité lui permettait d'accéder à toutes les facultés de langage imaginables, un peu comme un gros dictionnaire. Par contre, c'était pas la peine d'essayer de résoudre des équations ou des calculs compliqués, aucun des deux n'y arrivaient. Faut pas chercher plus loin.

-Hé, toi, qu'est-ce que tu bois!?

-Gloub...kof reuh...

Splaaaash... De l'eau tomba sur le sol tandis que May essayait de rester vivante. Une fois qu'elle eut récupéré sa respiration elle fit ce qu'elle savait le mieux faire: crier.^^

-NON MAIS CA VA PAS DE ME FAIRE UNE PEUR PAREILLE PARCE QUE JE BOIS DE L'EAU COMME TOUT ÊTRE NORMALEMENT CONSTITUE!!!!!! C'EST PAS MA FAUTE SI L'AUTRE C** FOUT LES BOULES A TOUT LE MONDE ET QUE CA ME DONNE SOIF COMME PAS POSSIBLE, DE STRESSER COMME CA! NON MAIS REGARDEZ L'ETAT DE MA FEUILLE, MAINTENANT!

Apparemment, le chunnin ne s'attendait pas à cette tournure de situation. C'est pas tous les jours qu'une fille de seize ans lui hurlait dessus à cause d'un peu d'eau et d'une petite frayeur. Sauf que quiconque connaissant May le savait bien: il ne fallait jamais lui faire peur quand elle buvait de l'eau, ça la mettait dans une rage noire. La parfaite dingue qui devrait être internée. Mais ici, il fallut qu'Ibiki s'en mêle et lui donne une nouvelle feuille alors qu'elle épongeait ce qu'il y avait sur son pupitre. Ce que personne n'avait visiblement compris, c'est que son plan venait de se mettre en marche. Et là, pas besoin d'être discrète. En deux minutes, elle avait fini de copier ce qu'il lui fallait et souriait de toutes ses dents.

Il était d'ailleurs temps qu'elle termine avec cette partie car il ne restait que cinq minutes avant la dernière question. Cette bonne vieille combine qui met la pression sur tous ceux qui restaient dans la salle. Une quinzaine d'équipes avaient déjà été sorties au cours des quarante-cinq minutes écoulées.

-« Bon, même les plus lents devraient avoir terminé... » Le temps impartit est écoulé, nous allons passer à la dixième question!

Gloups général. Qu'est-ce qu'il pouvait être effrayant, avec ce regard là...

-Mais avant, que ceux qui préfèrent ne pas y répondre lèvent la main.

-Qu'est-ce que ça fait si on ne veut pas y répondre?

-Votre réserve de point tombe à 0 et vous êtes disqualifiés. Mais ce n'est pas tout... Ceux qui décident de continuer mais ratent cette question... ne pourront plus jamais passer l'examen et entraîneront leur équipe avec eux, de même que s'ils abandonnent...

Et vlan! En trois secondes, la tension avait due augmenter de 10 tonnes. Sauf pour un certain brun de quinze ans assis à la dernière rangée et une brune complètement absorbée dans son essuyage de table. Toujours les mêmes...

Cinq minutes de plus et 35 équipes se retirent. Ce qui nous fait donc 76-15-35= euh... 76-50=26 équipes restantes! Et il suffit qu'Anko apparaisse pour dissiper toute l'atmosphère de soulagement apparue après la révélation du véritable but de la première épreuve. Encore un rendez-vous de tarées en perspective!


______________________________________________________

Et voilà, la première épreuve que nos deux petits déserteurs passent avec succès. Mais ils n'ont pas l'air très enthousiasmé par leur réussite... Qu'est-ce qui va pas, vous deux?

Sasu, M: Marre de faire les clowns, on fait grève.

Euh, Sasu, le clown, c'est pas tellement toi...

Sasu: Et alors? Marre quand même! Depuis quand je laisse une gamine de trois ans dans la tête me mener par le bout du nez sans rien dire?

C'est mon perso et je m'étais promis qu'elle serait comme toi, enfin au départ...

Sasu: Je suis pas comme ça.

...mais finalement, c'est mieux qu'elle soit comme ça, ça colle mieux avec l'histoire que je lui ai fais.

Sasu: Quelle histoire?

J'te dirais rien.

Sasu: Je suis censé la connaître depuis plus de deux ans, je dois bien savoir un peu, non?

Non.

Sasu: (boude, puis fait tilt... La tarée qui le surveille pas... La porte grande ouverte avec un Itachi devant...)

May: Sasu... (ton légèrement menaçant...)

Sasu: (BOUDEUUUUUUUH TT.TT)

Ita: Salut vous trois!

C'est pas vrai... T'as ton frangin à côté et tu te sauves même pas?

Ita: Bah pourquoi?

C'est pas lui qui essaye de te tuer à chaque pas que tu fais ici?

Ita: Bah, si. Mais c'est que j'ai fait une partie de go avec sa colloc' et comme j'ai gagné, je lui ai demandé de tenir mon cher petit frère en laisse.

Sasu: (GROSSSSSEEE DEPRIIIIIIIIME TTTTTTTT.TTTTTTTTT)

Ne: Ouais, bon, t'as pas bientôt fini avec ton Sasuke et la tarée sur ressort? Au cas où tu ne l'aurait pas remarqué, on ne voit qu'eux dans ta fic!

Primo: C'est pas ma faute, j'arrive pas à introduire les autres persos. Deuxio: Tu n'as pas intérêt à me reparler comme ça ou j'autorise Ita à te trucider pour ta prochaine mission, toi...

Bon, laissons grincheux, types bizarres, tarées et abrutis dépressifs de côté et penchons nous plutôt du côté des commentaires , si vous voulez bien...

Tous: Tu parlais de qui, au début de ta phrase, là?

Euh... Personne n'a de vanne bien sèche à leur envoyer pour moi? O.o''

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE TSUKINO MAÏ

PROFIL DE TSUKINO MAÏ

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Shingeki no kyojin    Sharivan    Mes parrains sont magiques    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Astérix et cléopâtre    .hack//G.U.    Hanazono merry go round    Grabouillon    Seven deadly sins    Kiba    Rex fabula    Skip beat !    Sexe et magie noire    Sam le pompier    The arms peddler  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia