Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Minto-chan>Rozen Maiden Reload

02 - LE RETOUR DE LA LAMPE DE MERCURE PAR MINTO-CHAN

-On est où, là ? Demanda Kisa, inquiète.

Shinku lui répondit en marchant :

-Nous sommes dans le N-Field. C’est là que doit se dérouler le jeu d’Alice. Chacune d’entre nous à un monde à son image…

Devant l’incompréhension de Kisa, Shinku reprit :

-Mais le N-Field est aussi plein de mondes différents… Ici, nous sommes dans le monde n°547892.

La jeune medium regarda autour d’elle. Ce monde était juste composé d’une plaine qui s’étendait à perte de vue. Kisa était tellement concentrée sur le paysage, qu’elle s’arrêta juste à temps pour ne pas foncer dans Shinku, qui s’était arrêtée net et regardait par terre, soucieuse.

-Qu’y a-t-il, Shinku ?

Par terre, juste devant la poupée, gisait une plume d’un noir intense…

-Kanaria, attends !

La seconde poupée Rozen Maiden tirait sa medium par la manche, et courait droit devant elle. Hana la suivait en essayant de ne pas tomber. La jeune fille se remettait de ses émotions : Kanaria venait de la faire passer à travers le miroir de sa chambre, pour arriver dans le… Comment déjà ? N-Field ?

-Ma sœur est en danger, Hana-chan ! Je me dois de l’aider ! Et puis aussi, de prendre une Rosa Mystica…

Soudain, elles s’arrêtèrent. Devant elles se déroulait un drôle de spectacle : Une poupée habillée en rouge, avec derrière elle une humaine en uniforme scolaire, faisait face à une autre poupée, aux cheveux blancs et aux vêtements noirs…

-Eh bien, Shinku, tu as trouvé un nouvel humain prêt à te supporter ? J’espère qu’il sera moins nul que le dernier…

-N’insulte pas Jun, veut-tu, stupide créature inachevée !

A ses mots, la poupée noire fronça les sourcils et observa Shinku d’un œil cruel.
-Tu tenais à lui, n’est-ce pas, ma chère Shin…

La poupée s’arrêta net. Une note de musique vint la frapper en plein ventre. Elle se retourna, folle de rage.

-Suigintô ! Lança une voix venue de plus loin, celle de Kanaria, son violon à la main. A peine réveillée que tu t’en prends déjà à nous…

Kanaria, Shinku et Suigintô se mirent à se battre. Kisa fit un geste désespéré pour retenir Shinku. Mais cette dernière lui lança :

-Kisa-san, concentre tes forces !
Kisa n’était pas sûre de tout bien comprendre, mais elle recula pour éviter de se faire blesser. Soudain, elle se cogna contre quelqu’un…

-Aie ! S’écria une voix familière.

-Hana-chan ! Lança Kisa. Qu’est-ce que tu fais là ?

Puis elle avisa la bague au doigt de son amie. La même que la sienne…

-Kisa-chan, toi aussi ! S’écria Hana.

Puis elles se tournèrent vers le combat qui faisait rage à côté d’elles. Kanaria était en mauvaise posture ; Suigintô la tenait avec ses ailes… Quand à Shinku, elle luttait comme elle pouvait contre les plumes tranchantes de la Première Rozen Maiden.
Devant ce spectacle, Kisa s’apprêtait à intervenir, lorsqu’une voix lança :

-Suigintô ! Enfin je t’ai retrouvée !

La poupée laissa tomber ses proies pour se retourner vivement vers la voix. Une jeune fille, d’environ douze ans courrait vers Suigintô, les larmes aux yeux.

-Où étais-tu passée ? J’ai eu peur !

Hana, Kisa, Kanaria et Shinku restaient bouche bée devant ce spectacle. Une humaine aux cheveux très…pâles, parlait à la poupée qui avait failli les réduire en miettes. Et à cette dernière de répondre :

-Ne t’inquiète pas, Midori, ce sont juste d’ignobles poupées qui ne méritent pas de rencontrer Père… Je souhaitais leur régler leur compte une bonne fois pour toute. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui…

Hana et Kisa échangèrent un regard. C’était qui, cette poupée hautaine ?
Suigintô s’en alla avec Midori, en lançant un sourire narquois vers Kanaria et Shinku, et de souffler si bas que seules les deux poupées purent l’entendre :

-On se revoie chez vos mediums, mesdemoiselles…

-Shinku, c’était qui, cette fille ?

-Kisa-san, Suigintô est la pire de mes sœurs. Elle incarne le malheur et la poisse. De plus, c’est une poupée incomplète…

Kisa, Hana, Shinku et Kanaria rentraient ensemble chez Hana. Au passage, Kisa avait laissé un message chez elle, disant qu’elle passait la nuit chez Hana, ce qui était fréquent. Hana vivait seule, ses parents étant sans cesse en voyage d’affaires… Souvent en Angleterre, d’ailleurs. C’était le pays d’origine de Hana, bien qu’elle vint vivre au Japon quelques années après sa naissance.

-Shinku a raison, dit Kanaria. Suigintô est une infâme poupée qui ne pense qu’à nous tuer, nous, ses sœurs…

La plupart des Rozen Maiden avaient pris conscience de la cruauté du Alice Game après leur défaite à la dernière manche. Mais pas Suigintô. La poupée était restée la même…

****************************************************************************
-Dis, Hana-chan, s’écria Kanaria.

-Oui?

-Comment ça se mange?

La poupée tenait d’une main une brique de jus d’orange, de l’autre une paille et tentait d’associer les deux de manières inattendues. Hana se saisit des deux et glissa la paille dans la fente.

-En tout cas, nous sommes censées retrouver nos sœurs, Kanaria-san.

Shinku savourait son thé, savamment préparé par Kisa. Kanaria se tourna vers sa sœur.

-Je sais, Shinku.

Cependant, la seconde poupée se remit à siroter du jus d’orange à la paille, en tenant sa medium par la manche. Shinku observa Kanaria, Hana et Kisa, et les vit rire à une blague. La cinquième poupée soupira et reprit une gorgée de son thé vert. Elle ne savait plus quoi faire, à présent. Elle avait dit à Kisa qu’elle devait reprendre l’Alice game, mais en avait-elle vraiment envie ? Maintenant qu’elle voyait que sa sœur Kanaria n’avait pas l’air pressée de se battre, Shinku se demanda si elle n’allait pas faire comme elle…

La nuit était tombée. La lune, haute dans le ciel, illuminait le quartier. Hana et Kisa avaient fini par s’endormir, après des heures de bavardage. Kanaria aussi, d’après la façon dont elle s’était blottie contre Hana. Shinku, seule et debout près de la fenêtre, semblait observer les étoiles… Mais ce n’était qu’une façade ; En réalité, elle attendait le retour d’Horie. La poupée avait envoyé son esprit artificiel à la recherche d’autre Rozen Maiden. Juste pour voir si elles étaient réveillées…

****************************************************************************
Une petite boule d’Energie rouge se baladait à la fenêtre de Reira Katsuka. La jeune femme, qui avait une vingtaine d’années, était penchée sur un ordinateur portable dernier cri, et tapait à la vitesse de la lumière sur son clavier. Ses longs cheveux d’une couleur qui n’était certainement pas naturelle, étaient mouillés. Visiblement, elle sortait du bain. Sur son bureau, on pouvait apercevoir des tas de magazines.

-Reira-chan, qu’est ce que tu fais ? Demanda une petite voix.

-Tu vois, dit la jeune femme, j’écris un article pour un magazine de mode. Je suis journaliste…

La petite voix renifla.

-Tu va à l’école, toi aussi ?

-Non, moi je vais au bureau…

La propriétaire de la voix attrapa Reira par la manche et lança en pleurant :

-Tu vas me laisser ! Toi aussi, tu vas m’abandonner !

Reira sourit tristement et répondit :

-Ne t’inquiètes pas, n’oublies pas que j’ai promis, Hina Ichigo…

****************************************************************************
Le matin était venu plus vite que prévu, si bien que Hana et Kisa durent courir pour aller à l’école.

-Je suis inquiète pour Kana-chan et Shinku-san, lança Hana, hors d’haleine.

-Ne t’inquiètes pas pour elles, conseilla Kisa. Je suis sûre qu’elles s’en sortiront très bien !

Les deux filles continuèrent leur chemin en silence, pensives. Elles arrivèrent à l’école en avance, et aperçurent le troupeau de filles collées à Kaito Daidoji, le « prince » du collège. Toute fille normalement constituée se doit de le trouver mignon. Enfin, d’après Mikino, la présidente de son fan-club. Kisa soupira. Hana, elle, détourna le regard. Pas facile de vivre en tant que cousine du prince ! Les filles furent sauvées par la cloche. Mais, au moment de rentrer en classe, Kisa aperçu quelque chose au doigt de Kaito. Une bague ornée d’une rose dorée…

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE MINTO-CHAN

PROFIL DE MINTO-CHAN

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Grabouillon    Shingeki no kyojin    Kiba    The arms peddler    Mes parrains sont magiques    Rex fabula    Skip beat !    Sam le pompier    Hanazono merry go round    Astérix et cléopâtre    Sexe et magie noire    Sharivan    .hack//G.U.    Seven deadly sins    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia