Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>P'tit poney>Pendra & Dragons

15 - LES NOUVELLES AILES DE GUERRE PAR P'TIT PONEY

Les cors de guerre retentirent et les Dragons Sauvages lancèrent une charge composée des tribus les plus prestigieuses des Plaines. Pendra hurla un dernier cri qui contenait toute sa passion auquel répondirent ses guerriers avec une ardeur bestiale. Les cavaliers du Fléau des Loups suivit de toutes les tribus fidèles à Pendra se ruèrent dans la bataille. Le choc fut terrible et le combat d’une violence inégalable. La jeune femme provoquait une pluie de mort autour d’elle tout en voyant ses troupes flancher petit à petit. Les dragons rouges crachaient un feu mortel et Maghnar était aux prises avec trois dragons d’or. Le noir ténébreux, aussi paradoxal que cela puisse paraître, était la couleur d’espoir de Pendra et elle aurait tout donné pour qu’un seul, un unique dragon noir vienne aider son compagnon. Elle ne supporterait pas de le perdre. Une réflexion en engendre une autre et, tout en tailladant dans les chairs adverses, expulsant cette haine inhumaine, elle eut encore l’espoir insensé de gagner cette bataille et même cette guerre. Maghnar en serait la clef. Mentalement elle exposa son plan au dragon tandis qu’ils se battaient. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il accepte, il y avait trop d’aspects incertains et de risques mortels mais elle n’avait plus grand chose à perdre. Au bout du compte, Pendra eut encore raison des protestations de Maghnar et il capitula à contre cœur tout en lui promettant de faire de son mieux.
L’univers sembla se dissoudre et elle eut l’impression qu’on lui arrachait les membres, que tout son corps allait voler en éclats. Elle hurla de douleur et entendit son cri s’altérer, devenir plus rauque. Le sol trembla et elle n’eut plus conscience de rien pendant un bref moment. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, c’était comme si elle venait de renaître. Tous la regardaient avec stupeur. Elle poussa un rugissement de joie, étendit ses ailes sombres et chaque guerrier put voir un grand dragon noir s’élever pour rejoindre Maghnar dans son combat. Pendra sentait le vent glisser sur ses écailles avec un sentiment grisant. Elle gronda de plaisir et déchaîna son nouveau pouvoir sur le premier dragon d’or venu. La magie des dragons noirs avait toujours été limitée par la vitalité du catalyseur mais Pendra n’était pas seulement un dragon mais aussi une humaine. Elle était son propre catalyseur et son nouvel aspect lui conférait une vitalité et donc un pouvoir sans bornes. Son premier adversaire ailé fut pulvérisé, trop surpris pour réagir. Un deuxième tenta de s’interposer et il fut plus difficile à éliminer mais il rejoignit très vite son prédécesseur. Les trois autres dragons disparurent rapidement devant cette étendue de puissance. C’était là un revirement de situation comme Pendra les aimait. Le Fléau des Loups profita du désappointement provoqué par la fuite des dragons pour percer les lignes adverses et reprendre le dessus. Il n’en fallut pas plus à certaines tribus ennemies pour se rendre. Trènt se fendit d’un sourire radieux en voyant les Dragons Sauvages en pleine débâcle. Il leva les yeux au ciel et vit deux sombres dragons exécuter d’extravagantes figures aériennes. Il eut un petit pincement au cœur mais se dit qu’au fond, tout était pour le mieux. Pendra avait gagné, une fois de plus. Ça devenait une habitude. Elle était vraiment increvable. Pendra l’Eternelle, c’est ainsi qu’on l’appellerait car elle ne pouvait pas mourir. Même dans cent ans, mille ans, elle serait toujours là, comme emblème de ce pays qui verrait bientôt le jour. Oui, décidément, tout allait pour le mieux.
Plus tard, on découvrit Kalass, mort, empalé sur son épée au milieu d’une tente vide. Les tribus influentes n’ayant plus de chef et en infériorité après cette défaite se rangèrent du côté de l’opinion majoritaire, celle en faveur de l’unification. Le nouveau pays s’appellerait Mitas et on avait choisi Pendra pour le diriger, bien évidemment. Mais, à la surprise générale, elle refusa cet honneur, prétendant avoir une autre tâche à accomplir. Elle aimait surprendre les gens par des revirements inattendus. A la place, elle proposa Trènt comme candidat au trône et vu que c’était Pendra qui le présentait, tout le monde fut d’accord. Trènt monta donc sur le trône du nouveau royaume de Mitas et fut un premier monarque très compétent bien qu’il garda pour lui une blessure de cœur douloureuse dont personne ne perça l’origine. Pendra et Maghnar, de leur côté s’envolèrent pour un horizon lointain du nom d’Ile Dragon.
...

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE P'TIT P...

PROFIL DE P'TIT PONEY

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Seven deadly sins    Rex fabula    Sharivan    .hack//G.U.    Hanazono merry go round    Shingeki no kyojin    Kiba    Sexe et magie noire    Astérix et cléopâtre    Grabouillon    Mes parrains sont magiques    Skip beat !    Sam le pompier    The arms peddler  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia