Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Okami> ~18~

09 - TROIS ANS APRÈS MAIS AVANT ? PAR OKAMI

Lorsqu'un ninja était entérré à Konoha, c'était généralement seule la famille qui assistait à l'enterrement. Seulement, Yakisoba n'avait plus de famille, seul un frère absent pour cause de mission, sauver son autre et préféré "frère". Alors se furent ses amies qui s'en chargèrent. Ce fut quelque chose de simple. Oma, Hana, Okami, Warai, Tsunade et Shizune furent les seules présentes. Yakisoba n'était jamais parvenu à se lier d'une réelle amitié avec des garçons.

oooo

Cette année là, Oma Sarutobi avait perdu son père et son meilleur ami.

- Est ce que tu veux un chocolat chaud ?
- Non merci maman. Je vais me coucher.
- Ne sombre pas dans le désespoir ma chérie. Ca ne mène à rien.
- Je sais.

oooo

- Neji, je sors. prévint Hana
- Il pleut dehors.
- Je sais.
- Tu crois que ça effacera tes larmes ? fit il en la fixant de ses yeux sans pupilles
- Ta gueule.

Neji soupira tandis que sa sœur claquait la porte. Bien des choses arrivaient au village de Konoha ces derniers temps.

oooo

- Okami ?!

Iruka avait beau frapper à la porte de la demeure Kitai depuis dix minutes, personne ne lui ouvrait.

- OKAMI !!!

C'en était trop pour lui. Il défonça la lourde porte d'un titanesque coup de pied. Il entra dans le manoir, et appela une nouvelle fois la propriétaire des lieux. Il y eut un cris venant de la cuisine. Iruka s’y précipita, et y retrouva une femme assise par terre contre un des meubles de sa cuisine.

- Mais qu’est ce que tu as fait ?! s’inquiéta-t-il, à peine rentré et tu as tout fait brûler ?!
- Hé bien… Euh… En fait…

Iruka étégnit le gaz, puis s’agenouilla auprès d’Okami.

- Hey ? Est ce que ça va ?
- Je… Je… balbutia la kunoichi

Il regarda autours de lui, la casserole remplie de mixture douteuse ne pourrai jamais resservir.

- Je voulais faire des nouilles…

Elle avait enfoui son visage dans ses mains.

- Pour poser sur sa tombe… renifla Okami. Il disait qu’il avait toujours voulu goûter à des nouilles aux petits pois… Pour pouvoir essayer d’attraper les légumes avec des baguettes…

Tout en terminant sa phrase, elle imita de ses doigts le mouvement des deux morceaux de bois.

- J’aurais tant voulu lui en faire manger de son vivant…

Et tandis qu’Okami versait des larmes qu’elle avait retenu trop longtemps, Iruka passa ses bras autour d’elle, et la berça doucement, sa joue collée à la sienne.


oooo


Quelques années avant ce drame, du vivant de Yakisoba, se déroula l’examen de sélection des ninjas de classe moyenne, à peine quelques mois après l’arrivée du nouveau sensei de l’équipe 9.

Okami inscrivit de suite, et d’office ses élèves, étant sûre de leurs capacités au combat. Alors elle les accompagna jusqu’à l’entrée du lieu où devais se dérouler l’examen. Dès qu’ils eurent franchis les portes de l’enceinte, Okami ne sus plus ce qu’elle devait faire. Sa vie avait tellement changé depuis qu’elle s’occupait de ces trois zigotos…

Les aspirants de l’équipe 9 s’arrétèrent à la salle indiquée au numéro $, où une foule de jeunes s’étaient amassés. Ainsi, ils virent Lee puis Tenten se faire frapper par deux autres jeunes. Ils passèrent leur chemin, malgrés les protestations de Yakisoba, affirmant que la salle était derrière les deux racailles. Hana avait de suite compris le bizutage, pas Oma, mais elle fit confiance aux capacités logiques de sa camarade. Yaki dut se taire, et les trois pénétrèrent dans les premiers à la véritable salle du premier examen.

Okami apprit durant ce moment, qu’Ibiki présiderait ce premier examen, la chance risque de tourner pensait-elle, mais elle se faisait trop de soucis pour rien.

Lors d’un test écrit, il faut savoir que Yakisoba aime avoir tout bon, contrairement à son frère, qui ne fait rien pour y arriver. En effet, l’aspirant avait une mémoire incroyable, et était capable de retenir un livre en moins de quatre minutes. Il n’eut donc aucun mal pour se premier exercice.

Hana ne travaillait pas souvent, c’était un peu au petit bonheur la chance… Et la chance tomba, elle se retrouva aux côtés d’un « élève connaissant les réponses », et n’eut qu’a utiliser son byakugan.

Oma se débrouilla autrement. Elle utilisa un genjutsu qui fit remplir sa feuille à un « élève connaissant les réponses » qu’elle avait démasqué. La méthode était simple. L’élève en question répondait au questionnaire, et Oma échangeait sa feuille vierge contre la sienne, contenant toutes les réponses.

Aucun n’abandonna, et ils furent tous trois sélectionnés pour la deuxième épreuve.

oooo


Lorsque Jiraya-sama était revenu au village caché de Konoha, une de ses premières rencontres fut celle bien connue et ironique avec Naruto. Mais la vieille hermite, dès la fin de l’attaque de Suna et Oto contre le village, alla directement sonné chez une connaissance de date déjà. D’ailleurs quelle fut sa surprise quand la porte s’ouvrit, que la porte s’ouvrait ! Il s’était bien immaginé cette porte ne s’ouvrant pas, et avait justement hésité à aller frapper ici. Un poids se retira de sa poitrine quand il reconnut le petit bruit systématique de cette poignée de porte.

- C’est donc vrai… Vous êtes enfin revenu Jiraya-sama ?
- J’ai besoin d’informations pour mon livre, et Konoha possède bien des ressources dans ce domaine là. souria l’hermite
- Ca, ça veut dire qu’il va falloir que j’évite les thermes durant un certain temps… Allez, entrez. souria Okami

Elle ouvrit en grand la porte et le légendaire entra.

- Qu’est ce que je vous sers ? demanda la Kitai
- Tu as bien quelque chose de fort ? sourit le géant
- Un thé ?
- Un thé ?! s’inquiéta-t-il. Mais où est passé ta légendaire descente ?!
- Oh, très peu pour moi !
- C’est bien étonnant, il y a cinq ans tu aurais bu n’importe quoi sans devenir saoule…
- Et oui…
- Qu’est ce qui a bien pu t’arriver ? demanda Jiraya
- Et bien…
- Okami ? On a la visite ?

Descendant les escaliers et rejoignant les deux ninjas, Iruka reconnut le légendaire.

- Oh ? Jiraya-sama ? Quelle surprise ! salua l’homme à la cicatrice
- Non ? Ne me dites pas que ? fit l’hermite en ouvrant de grand yeux

Iruka et Okami se regardèrent, et la kunoichi prit la main de son compagnon, et tous deux sourirent au géant, et Okami lui dit en rougissant :

- Vous comprenez donc pourquoi j’évite l’alcool Jiraya-sama…
- NON ?! Toi ?! Enceinte ?!! s’écria l’hermite
- Effectivement ! Ca va faire un sacré changement n’est ce pas ?

oooo

Huit mois après la venue de Jiraya

DING DONG

La porte de la grande maison des Hyuga s’ouvrit, laissant apparaître une jeune fille aux longs cheveux noirs, et aux yeux blancs.

- Hana ! Tu as eu ça ?! paniqua une jeune brune
- Oui. fit calmement celle-ci en sortant de sa poche la même lettre que celle que tendait sa camarade
- Qu’est ce que ça veut dire ?! Tout ce que ça dit, c’est qu’on aura encore un nouveau sensei ! Qu’est ce qui est arrivé à Okami-sensei ?! paniqua la brune
- J’en sais rien Oma…
- Accompagne-moi chez Tsunade-sama ! Elle doit savoir elle !
- Bien.

Hana prit son sac, et toutes deux partirent en courant sous une pluie fine.

Elles frappèrent à la porte du bureau de l’Hokage le cinquième. Après un « entrez », elles saluèrent la femme blonde et Oma s’écria :

- Hokage-sama ! Qu’est-il arrivé à notre sensei ?!
- Pardon ? s’étonna la femme
- On est maudites c’est ça ?! Notre premier sensei ok, mais ça fait tout de même deux ! Deux senseis à qui il est arrivé quelque chose ! C’est pas permis ça !
- Non mais qu’est ce que vous racontez ?! brailla Tsunade. Votre sensei elle est à l’hosto !
- Bah c’est ça le problème ! Elle a été tabassé ?! Violée ?! Elle est pas déjà morte quand même ?!! s’égosilla Oma
- Non mais c’est fini ?! Sortez d’ici !!! Allez la voir votre sensei !!!

Alors Hana et Oma se firent mettre dehors. Alors elles allèrent à l’hôpital, et s’adressèrent à la secrétaire :

- Bonjour, vous auriez une Kitai Okami ici s’il vous plait ? demanda poliment Hana
- Mmh, oui effectivement, si vous voulez la voir, il faudra attendre qu’elle vous fasse entrer, d’après ce que je sais, elle est très fatiguée.
- QU’EST CE QU’IL LUI EST ARRIVÉE ??!! stressa Oma
- Oh mais ne vous inquiétez pas, ils n’y a pas eu de complications ! souria la secrétaire apparament habituée à ce genre de comportement
- Chambre combien s’il vous plait ? demanda Hana en plaquant sa main sur la bouche d’Oma qui ne faisait que de l’ouvrir pour beugler
- La soixante-douze, au quatrième étage, la porte du fond, la dix-huitième.

Elles grimpèrent jusqu’à la chambre, et à l’instant où elles y furent, une infirmière en sortit.

- Oh ? Bonjour Oma ! Mademoiselle… salua-t-elle
- Bonjour Matya ! souria Oma
- Si vous voulez voir mademoiselle Kitai, il va falloir attendre une petite heure.

Alors elles attendèrent une heure, Oma sentait son stress monter, la peur du résultat, tandis que Hana restait de marbre, tandis que Yakisoba les rejoignit et puis…

- Vous pouvez entrer !! appela Matya
- Aie… chouina Yaki
- Oh la la… J’ai peur Hana… Imagine dans quel état elle est… pleurait presque Oma
- On verra bien.

Et tandis que Hana poussait la porte de la chambre, elle se demanda si ce n’était pas la peur qui saisissait son cœur.

La lumière qui inondait la pièce donnait une sensation agréable, calme et douce.
Redréssée par quelques oréllés, Okami semblait somnoler. Et à ses côtés, assit sur le lit se tenait Iruka.

- HEIN ? IRUKA-SENSEI ?!! paniqua un peu fort le blond
- Tchut ! Moins fort !
- Non ?! Vous êtes ensemble ?! s’étonna Oma
- Dit moi Okami, pourquoi ça étonne tout le monde ? demanda l’homme à la cicatrice
- On s’en fout ! beugla Yakisoba. Comment vous allez sensei ?!
- Non on s’en fout pas ! hurla Oma. On a un nouveau couple à Konoha !!
- Et oh !! grogna le blond
- Ta gueule bouffon !! gueula Oma
- Calmez-vous… soupira Hana
- OH TOI LA FERME !! raillèrent les deux compagnons

Un petit « ouin ! » se fit entendre, et tous les gens de la pièce se retournèrent vers le point d’où provenaient les cris.

- Ptain c’est malin… Vous l’avez réveillé…

Et on pu entendre à l’autre bout de Konoha le cris de surprise que poussèrent les trois aspirants :

- AAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
- Oh mon dieu ! Oh mon dieu !! paniqua Hana

Oma et Yaki était déjà au sol, raide mort de surprise.

- Okami-sensei ?! Mais qu’est ce que c’est que ça ?! s’inquiéta la sans pupille
- Bah… Un bébé ?
- La question était plutôt : votre bébé ? ajusta Hana en reprenant son sérieux
- Bah oui.
- D’accord.

Il y eut un grand blanc… Et puis :

- OKAMI-SENSEI EST MAMAN !!! beugla Yaki avant de se faire frapper

En fait, il s’avérait que les trois aspirants pleuraient de joie, sauf le blond qui pleurait de douleur…

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE OKAMI

PROFIL DE OKAMI

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  The arms peddler    Grabouillon    Hanazono merry go round    Seven deadly sins    .hack//G.U.    Mes parrains sont magiques    Astérix et cléopâtre    Sexe et magie noire    Rex fabula    Kiba    Sam le pompier    Shingeki no kyojin    Skip beat !    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Sharivan  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia