Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Konoï>8 Éléments

25 - POUPÉES DE COMBAT PAR KONOÏ

Comme ils étaient arrivés à une heure aussi tardive, Kohaku et Mormo, fatigués après un si long voyage, allèrent se coucher directement…
Hiroki en fit de même; il ne ressentait aucun besoin imminent de leur parler, d’autant plus qu’il ne les connaissait presque pas. Effectivement, il ne les avait vus qu’une seule fois dans sa vie…
Le jour où sa ville avait été attaquée par le Seigneur des Ténèbres, certains membres de Laurea Alba étaient non loin pour une mission importante. Ayant entendu parler de ce qui se passait, ils sont intervenus. Certes, ils n’ont pas pu sauver la cité, mais du moins certains de ses habitants s’en son sortis grâce à eux. Hiroki en faisait partie. Et c’est ce jour là qu’il avait rencontré Kohaku et Mormo, inséparables frères, et êtres uniques. Cependant, ils devaient directement enchaîner avec une autre mission spécialement confiée par le chef, et ce n’est que maintenant, après tout ces mois, qu’ils étaient de retour…
Hiroki ne les connaissait donc pas vraiment, mais visiblement ils étaient populaires dans la guilde et, de ce fait, on lui a beaucoup parlé d’eux…
Apparemment, malgré les apparences, c’est Mormo, le petit être volant, qui est l’aîné. Il serait de cinq ans plus âgé que Kohaku, cet adolescent à la peau blême et aux yeux d’un marron doré.
D’après ce qui se dit, Mormo est bavard et émotif, très gentil, et aussi très intelligent malgré son caractère léger et rêveur. Kohaku quand a lui n’est pas du genre à parler sans raisons. La plupart du temps il serait silencieux, laissant son frère parler à sa place. Mais pourtant, ça n’en faisait pas quelqu’un de froid ou distant comme Soren et Yoïte. Non; Kohaku était une personne d’une grande gentillesse et doté d’une énorme capacité de compréhension et de tolérance…


Le lendemain matin, Hiroki les retrouva dans la salle commune, à l’heure du petit-déjeuner. Il les vit à table, en train de manger. Tout en faisant cela, Mormo racontait leurs aventures à Blue, qui écoutait avec attention, et Kratos, qui bien qu’intéressé ne semblait capter que les détails vraiment importants.
Kohaku remarqua Hiroki, et lui fit signe de la main. Ce dernier s’approcha alors, et s’assit à coté de lui à la table immense, ou étaient disposés pains, boissons, et tout ce qu’il faut pour les accompagner…
- Bonjour, Hiroki, c’est ça? – Kohaku sourit. Sa voix était étonnement mature pour son apparence d’adolescent.
- Bonjour – Hiro le salua à son tour – Heu, la mission s’est bien passée? – il se sentit obligé de dire quelque chose, mais rien d’autre ne lui vint à l’esprit.
- Kohaku se contenta d’acquiescer de la tête, après quoi il donna un petit coup de coude à Mormo qui, toujours absorbé par son récit, n’avait pas vu l’arrivant.
- Huh? Qu’est-ce qu’il y a Kohaku? – alors qu’il se retournait, il remarqua enfin Hiro – Ah! Hiroki! Ça fait plaisir de te revoir.
- Heu, oui, moi aussi je suis heureux de vous revoir.
- Tu sais, je n’aurais jamais cru te voir ici en arrivant… J’aurais plutôt pensé que tu aurais déménagé dans une autre ville, voir que tu serais partit sur un autre continent… Qu’est-ce qui t’a fait rejoindre la guilde?
- En fait, je n’avais plus où aller… Toute ma famille est morte dans l’attaque; je n’ai personne ailleurs – il baissa la tête – Le chef m’a proposé de rejoindre Laurea Alba, et j’ai accepté…
- Ah… – Mormo détourna le regard, conscient d’avoir ravivé de mauvais souvenirs.
- Mais maintenant, tu es des nôtres – Kohaku sourit calmement.
- Mon frère a raison! Maintenant, tu es de notre famille! Hmm… Mais dis-moi, tu as passé des moments difficiles ces derniers jours, non? – finit par l’interroger Mormo, tout en regardant son bandage à la tête.
- Oui… et Katze a été gravement blessé.
- On sait. Nous sommes allés le voir avant de venir ici, mais il ne s’est pas réveillé…
- Ne vous en faites pas pour Katze – Kratos, jusque là silencieux, se mêla à la discussion – Comme je l’ai déjà dit, il s’en sortira. Ne soyez pas si inquiets.
- Oui, oui… mais si au moins il se réveillait – soupira le petit être blanc.

- Kratos! Nous avons de gros ennuis! – Ike arriva soudainement dans la salle, essoufflé.
- Qu’est-ce qui se passe?! – le chef se leva, alerté.
- Apparemment, un groupe de créatures mécaniques dirigées par trois étranges jeunes se positionnent devant le fort. Ils veulent se battre, pas de doutes.

Tout le monde, alarmé, se précipita vers les fenêtres du premier étage, celles de la face frontale de la citadelle…
Dans les plaines devant le bastion, il y avait une quarantaine de “bêtes” qui, effectivement, semblaient être des machines faites d’alliages métalliques. Et à leur tête trois jeunes gents qui, tout comme venait de le dire Ike, étaient pour le moins étranges. Il y avait deux garçons et une fille. Cette dernière avait la peau et les cheveux gris métal, et une belle robe. Quand aux garçons, le premier était roux et portait de beaux habits mauves et un béret clair avec une longue plume. Le second était blond châtain, voir roussâtre selon les reflets.
Kratos ouvrit la fenêtre grinçante et s’adressa à eux…
- Vous! Qui êtes-vous et que vous amène-t-il ici?!
- Je déduis… que vous êtes les mercenaires de Laurea Alba? – répondit le roux avec une voix à peines audible à cette distance.
- C’est exact. Et maintenant, présentez-vous!
- Je suis Night! – l’autre garçon sembla sourire, alors qu’il répondait à la place de ses compagnons – Et eux, c’est Ashlotte et Dro; enfin, Drozell ^^ – il montra de la main, respectivement, la fille et le roux.
- Que nous voulez-vous?! – le chef des mercenaires était méfiant.
- Le Maître nous a ordonné de venir – le dit Drozell reprit la parole.
- Le “Maître”?
- Le Maître nous a donné l’ordre de vous éliminer. Alors allons y.
- Voulez-vous qu’on lance l’assaut sur le fort, ou descendrez-vous ici? – Night souriait toujours de façon charmante.
- Mais c’est quoi, ça?! – Hiroki n’en croyait pas ses oreilles.
- Des poupées – Soren arriva à ses cotés, suivi de Lina.
- Il a raison – pour une fois, la sorcière était vraiment sérieuse – Ce sont des poupées contrôlées par la magie, ainsi que des automates, ou robots, envoyés par quelqu’un.
- Que conseillez-vous? – Kratos demanda leur avis aux spécialistes: le mage et la sorcière.
- Pas la peine de négocier! Ces trucs sont sans cervelle; ils se contentent de suivre des ordres – affirma Lina, dont la voix trahissait l’excitation.
- Je suis d’accord – ajouta calmement Soren – A moins qu’ils n’aient des consignes spécifiques en cas de problème, ils ne se retireront sous aucun prétexte et se battront sans hésiter jusqu'à leur destruction. Il faut les éliminer au plus vite.
Kratos acquiesça, et se tourna vers les poupées – Nous descendons! Attendez un moment!
Il s’éloigna de la fenêtre et ordonna de rassembler tout le monde dans la salle de réunions

Quand tous les mercenaires présents au fort, en dehors bien sûr de Katze, étaient réunis, il prit la parole…
- Écoutez, nous ne savons rien sur nos ennemis, si ce n’est qu’ils sont dangereux et prêts à tout. Vous devez être conscients des risques avant de vous lancer dans cette bataille. Je vais être clair: que ceux qui ne se sentent pas de taille restent au fort. Sur le terrain, ils seraient plus une gêne qu’un soutien.
- Eh bien… j’imagine que je dois rester ici, pas vrai? – Mormo sourit – Je ne sais pas me battre après tout. Hiroki restera avec moi.
- Hein? – Hiro s’étonna – Mais…
- Tu es blessé, tu as oublié? – Mormo était très au courant – Et d’après ce qu’on m’a dit, tu n’es pas un combattant.
- Oui… sûrement.
- Ne t’en fais pas – Kratos le regarda – C’est l’occasion pour toi d’observer au combat la plupart des membres de la guilde. De plus, je voudrais que tu regardes aussi les chefs ennemis, et que tu notes les techniques qu’ils utilisent et leur attitude.
- D’accord – acquiesça Hiroki.
- Bon, ceux qui viennent, écoutez-moi! – il ordonna – Ces ennemis sont dangereux. Je veux que seuls les membres d’élite, voir assassins, se mesurent aux trois dirigeants. Je le ferai aussi si j’en ai l’occasion. Et n’oubliez pas: si vous vous faites blesser, Lina ou moi pouvons vous apporter les premiers soins par la magie. Cherchez l’un de nous deux si ça va mal. Et sur ce, allons-y. Bonne chance à tous, et ne mourrez pas!

Alors que tous les autres se dirigeaient vers la sortie, Hiroki et Mormo retournèrent à cette fenêtre au premier. Juste à temps pour voir leurs compagnons arriver face aux ennemis.
- Kohaku… fais attention… – murmura Mormo.
- Tu as l’air vraiment inquiet – remarqua Hiroki.
- Oui… Je vois tout le temps mon petit frère se battre… Mais avec ce corps si petit et fragile, je ne peux même pas l’aider…



L’air frais du matin caressa les cheveux blancs de Kohaku… Il venait de sortir avec les autres face à l’armée ennemie… Il regarda alors leurs trois dirigeants. Maintenant que la distance était réduite, il pouvait voir plus de détails. Comme le fait que le roux avait sur la joue le symbole d’un lys, et que ses yeux étaient d’une magnifique couleur violette. Ceux du châtain étaient d’un bleu profond, et la fille les avait comme de l’or. “Définitivement, de belles poupées”, pensa la créature unique.

- Qui est le chef? – demanda Kratos.
Il eut un silence.
- Je pense… que c’est moi – Drozell inclina la tête sur le coté, semblant y réfléchir.
- Oui, c’est Dro! – le nommé Night fit un adorable sourire – C’est le plus vieux de nous tous.
- Allez-vous nous dire qui vous envoie? – demanda le dirigeant de Laurea Alba.
- Hmm – Drozell se mit à réfléchir.
- Le Maître ne nous a pas demandé de vous en parler – s’immisça Ashlotte – Nous devons simplement nous battre. En garde – elle pointa son arme, un long et luisant merlin, droit devant elle.
- J’oubliais – Drozell acquiesça – Nous devons uniquement vous affronter, pas vous parler – il dégaina élégamment un fleuret.
- Alors c’est parti! – le sourire mignon de Night se transforma en un rictus combatif, alors qu’il rajustait ses gants de cuir renforcés de plaques métalliques, et positionnait ses poings fermés devant lui.
Sur un simple mouvement de Drozell, toutes les bêtes mécaniques s’élancèrent en avant, précédant leurs chefs… Et un violent combat s’engagea…

Kohaku fut chargé par une créature faite certainement à l’image d’un chien, si ce n’est sa taille de lion. Mais, avec une pirouette arrière, il sauta au dessus de lui, tout en sortant sa dague, son arme fétiche. Il atterrit, et se remit en face de la bête. Vif comme l’éclair, il ne laissa pas le temps d’agir à l’automate, et enfonça l’arme dans la jointure entre la tête et le corps. L’électricité grésilla dans les câbles sectionnés, et la machine s’effondra. Dans sa lancée, Kohaku effectua une rotation basse, et trancha les pattes avant d’une créature plus petite qui fonçait sur lui.

Un peu plus loin, se battaient Ike et Soren… Le guerrier, avec son immense épée, ne permettait pas aux ennemis de s’approcher. Pendant ce temps, en sécurité derrière lui, Soren, les yeux fermés, bougeait les lèvres en une formule inaudible… Et soudain, Ike recula sur le coté. Soren tendit alors sa main droite, ouvrant ses yeux de rubis. De sa paume, un tourbillon incroyable jaillit, balayant d’un coup cinq ou six ennemis et les envoyant en pièces détachées au loin. Sa magie, énergie tirant son pouvoir de la force des éléments, était fabuleuse!

Blue et Madara bondissaient gracieusement d’ennemi en ennemi, alors que non loin Yoïte utilisait son étrange pouvoir, le Kira. Il lui suffisait de pointer l’index sur un ennemi, et ses circuits électriques sautaient tout seuls.

Et soudain, en plein milieu de la bataille, deux sorts volèrent…
- Fire Ball !!! – hurla Lina, déchaînée.
- Hell Pyre! – formula presque simultanément Kratos.
Alors, des mains de Lina et de l’épée de Kratos, se fut une vraie pluie de boules de feu qui se déversa, détruisant tout sur son passage.

Et ainsi, dans le feu de l’action, Kohaku fut le premier à rejoindre un dirigeant ennemi… Drozell.
- Il semblerait… que tu sois mon adversaire – ce dernier leva un peu son fleuret.
Kohaku acquiesça de la tête, et s’élança en premier.
Mais, à sa grande surprise, la poupée esquiva facilement, en se contentant de se pencher sur le coté au bon moment. Néanmoins, Drozell, qui voulait contre-attaquer tout en esquivant, ne réussit pas a faire mouche lui non plus.
- Je pense – il rangea son arme – qu’il est temps de changer de tactique.
Des cartes de jeu apparurent de nulle part dans sa main… Et soudain, il les jeta à une vitesse incalculable. Son adversaire fut tellement surpris, que deux des trois cartes le touchèrent, et ouvrirent de profondes entailles dans son bras. Cependant, il n’allait pas s’avouer vaincu pour si peu…

Simultanément, Ashlotte et Lina se retrouvèrent face à face.
- Hé! La pimbêche! Amène-toi! – s’exclama Lina avec hargne.
- Hmm… Le Maître dit que ce genre de paroles sont signes de jalousie – répondit de façon indifférente Ashlotte, tout en préparant son arme.
- Quoiii?!!! Moi?! Jalouse?!!! – s’énerva la sorcière – Tu vas voir! « heu, en fait je devrais pas me battre contre elle… j’suis pas un membre d’élite… Ah! Au diable avec les ordres de Kratos! » Fire Ball !!!
Et les deux filles se lancèrent dans un impressionnant affrontement, ou le fer croisait la magie.

- Alors, serez-vous mes adversaires? – ajustant ses gants de combat, Night approchait d’Ike et Soren.
- Je te préviens – Ike pointa son épée vers lui – nous ne te ferons pas de cadeaux.
- Je n’en attends pas « sourire ».
A une vitesse difficile à suivre du regard, il courut vers Ike. Celui-ci affaissa son épée, mais Night n’eut pas l’air d’avoir des difficultés à esquiver. Sans même ralentir sa course, il donna un coup de poing dans les côtes du guerrier, et voulut s’attaquer à Soren dans la même lancée… Mais ce dernier avait déjà un sort prêt entre ses mains, et Night dut renoncer à son attaque pour l’éviter. Il recula donc à distance raisonnable tout en prévoyant quel serait son prochain assaut.
- Ike! Ça va?! – Soren s’inquiéta.
- Ce n’est rien – il fit pression sur ses côtes; elles ne semblaient pas cassées – Concentre-toi sur tes sorts, c’est la seule façon de le battre.
Le mage acquiesça, et se remit à formuler ses incantations. Pendant ce temps, l’automate revenait à la charge, visant cette fois Soren afin de s’épargner un sort destructeur. Mais Ike s’interposa, et bloqua avec son épée. Le choc métallique entre celle-ci et le gant renforcé fut très violent. Cela déporta Night en arrière. Et là, alors qu’il reprenait l’équilibre, une rafale de vent de Soren le frappa de plein fouet. Mais, chose invraisemblable, il était tellement fort qu’il lui suffit de s’accroupir pour ne pas être emporté.
Chauffé au max, il voulait charger de nouveau… Mais alors, un chant étrange attira son attention. Et c’était le cas de tous les survivants dans son camp. Celui qui chantait, c’était Drozell, toujours face à Kohaku, qui était blessé et aussi désorienté à cause du comportement de son ennemi. Drozell finit son chant, et regarda ses troupes. Puis, sans un mot, il se mit a se replier, suivi des autres.
- Ah? – Night se redressa, abandonnant sa position de combat, après quoi il sourit à ses deux opposants – Désolé! On s’amusait bien, mais Dro dit qu’il est temps de se replier. Alors à la prochaine! – il courait déjà pour rattraper les autres, tout en faisant des signes de la main à ses adversaires.

Très vite, les ennemis s’étaient tous éloignés, laissant les mercenaires dans les plaines…
- Héééé!!! Lâches!!! – vociféra Lina – Revenez ici que je vous massacre!!!
- Lina! – Kratos l’interpella froidement – Calme-toi.
- Mais Kratos!
- Et si je me souviens bien, j’avais dit que seuls les membres d’élite ou assassins pouvaient affronter les dirigeants.
- Ah… heu… hé hé « merde! Il m’a vue! » – elle rigola bêtement.
- Chef, pensez-vous que…? – Blue s’approcha.
- Oui – Kratos scruta les collines; maintenant les ennemis n’étaient presque plus visibles – Ils étaient là pour jauger notre force… Nous devons nous préparer à des assauts plus violents dans les jours à venir… Mais je me demande… qui pouvaient-ils bien servir?...




Et voila, c’est tout pour aujourd’hui.
Et pas mal de personnages…

• Kohaku
- Race : aucune; c’est un être unique
- Histoire d’origine : le jeu Tales of the World – Radiant Mythology I
- Infos : Kohaku est un être unique né du cœur d’un arbre imprégné de mana. Petit frère de Mormo, il est peu bavard mais très attentionné et honorable. Combattant hors paires à la dague, il est doté d’une grande agilité et d’une vitesse exceptionnelle.
Dans Radiant Mythology, il est le héros. Cependant, en réalité, ça ne vaut que pour ma partie, car chaque joueur crée son propre personnage principal (il choisit donc le sexe, le nom, l’apparence,…). De plus, dans le jeu, il est ce qu’on nomme un “descendant”, à savoir un être né de l’Arbre du Monde.

• Mormo
- Race : aucune; c’est un être unique
- Histoire d’origine : le jeu Tales of the World – Radiant Mythology I
- Infos : petit être blanc capable de voler, Mormo est le grand frère de Kohaku, né du même arbre que lui. Mormo est bavard, jovial et compatissant. C’est quelqu’un d’émotif, mais qui ne perd pas son sang froid en cas de danger, et ça même s’il est incapable de se battre. Il déteste par-dessus tout l’hypocrisie, et ne supporte pas que ses amis ou son frère soient inquiets pour lui.
Dans Radiant Mythology, il n’est pas le frère de Kohaku, mais l’accompagne partout et agit comme tel.

• Drozell
- Race : aucune; c’est une poupée
- Histoire d’origine : Kuroshitsuji
- Infos : tout comme dans sa série d’origine, Drozell est une poupée animée par la magie. En tant que tel, il n’a pas d’émotions, mais une certaine “intelligence”, ou autonomie d’action (il est capable de planifier tout seul ce qu’il fait si ce n’est rien de trop complexe, auquel cas il aurait besoin d’ordres).
Drozell est calme, et donne parfois une impression d’innocence. Ça ne l’empêche pas d’être un combattant chevronné au fleuret ou avec ces cartes à lancer.
Comme toutes les poupées, il n’a pas conscience du concept de “vie”, et se battra donc sans hésiter jusqu’à la mort si son maître le demande.

• Ashlotte
- Race : aucune; c’est une poupée
- Histoire d’origine : le jeu Soul Calibur IV
- Infos : aussi bien dans le jeu qu’ici, Ashlotte est une poupée métallique dotée d’une grande puissance au combat.
Ashlotte se bat à l’aide d’un grand merlin qu’elle manie sans aucune difficulté. Tout comme Drozell, elle n’a pas d’émotions et se contente d’obéir aux ordres. Cependant, elle semble plus dégourdie que lui.

• Night
- Race : aucune; c’est un automate
- Histoire d’origine : Zettaï Kareshi (Lui ou rien)
- Infos : automate doté d’une intelligence artificielle, Night, contrairement aux poupées, a un semblant d’émotions programmées par son créateur. C’est certainement le plus gros avantage des automates face aux poupées: étant des machines, on les programme à l’avance, et selon le caractère décidé et la complexité de leur intelligence artificielle, ils sont plus “vivants”, et à même de prendre des décisions plus élaborées.
Étant donné que, tout comme dans le manga d’origine, Night est très fort, il se bat à l’aide de la seule force de ses poings.
Il est programmé pour avoir un caractère jovial et franc, ce qui lui vaut d’être apprécié parmi les êtres réellement vivants.

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE KONOÏ

PROFIL DE KONOÏ

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Kiba    Rex fabula    Sexe et magie noire    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Skip beat !    The arms peddler    .hack//G.U.    Hanazono merry go round    Galactik football    Grabouillon    Seven deadly sins    Sam le pompier    Astérix et cléopâtre    Shingeki no kyojin    Mes parrains sont magiques  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia