Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Sur GoogleSur Google
Geneworld.net>Fan-fictions>Rowann>Zelda ocarina of time - the legend of a débile profonde

03 - LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS PAR ROWANN

Je vous ai pas menti quand je vous ai dit que je revenais :D je viens de finir ce que j’avais laissé dans un coin de mon ordi et je vous le présente maintenant. Souvenez-vous : Link et Navi flanqués de mon avatar (ou pas) complètement débile se trouvent sur le pas de la porte (enfin du jardin) de la princesse Zelda et Rowann vient de s’illustrer une nouvelle fois par ses remarques pas très heureuses u___u Voyons comment ils s’en sortent. Bonne lecture !

~*~

Un grand silence s’était installé dans la cour du château, uniquement troublé par le chant des toucors planant haut dans le ciel.

Ro : Euh…Quand tu dis princesse…
Na : Les bijoux en or et la Triforce sur le front ça sert pas que à faire joli ! -_-°
Ro : …Boulette !

Zelda, qui s’était retournée précipitamment et attendait que Navi ait fini de frapper Rowann, se décida à intervenir en posant la question que n’importe qui poserait dans cette situation.

Zelda : Qui…Qui êtes-vous ?

Nouveau silence. Tout le monde se tourna vers Link qui se trouvait étrangement rouge et mutique. Il ne répondit pas malgré les coups de coude de Rowann, aussi la princesse poursuivit ses interrogations.

Ze : Comment avez-vous passé les gardes ?
Ro : Ben à vrai dire ils nous ont accompagné. Il se trouve que je suis votre homologue Mojo……Salut à toi, princesse d’Hyrule ! *PAF* Aïeuh ! Ben quoi ? C’est vrai !
Na : Excusez-la, elle est malheureusement dans son état normal.

Mais Zelda ne s’occupait plus du tout de la grande crétine en short, ni du lutin au bonnet vert. En effet, elle avait posé ses jolis yeux bleus sur la fée et ne s’en détachait plus.

Ze : Oh ? Qu’est-ce que c’est ?
Na : Hé ! « Ca » comprend ce que tu dis au cas où t’en douterais ! è_é

La petite fille ne semblait même pas l’avoir entendue. Elle se tourna vers Link qui poursuivait son imitation parfaite d’une tomate ébouillantée.

Ze : Est-ce…une fée ?
Li : Grbjzbglx !
Ro : Hrum. Je crois qu’il veut dire « oui »…
Ze : Alors…Vous venez de la forêt ?
Li : Grbjj !
Ze : Ne serais-tu pas celui qui porte…la pierre ancestrale de la forêt ? Cette pierre verte et scintillante…
Ro : C’est vrai qu’elle est jolie ! ^____^ *mode attardée*
Ze : Alors…L’as-tu ?

Soudain, deux inscriptions en néons verts apparurent au-dessus de la tête de la princesse. L’une indiquait « OUI », l’autre indiquait « NON ».

Ro : OUAH ! C’est quoi ce shmilblik ?!! o___O
Ze : J’ai cru remarquer que votre ami avait des difficultés à s’exprimer alors j’ai pensé que des réponses sous forme de QCM serait plus appropriées.
Na : Ingénieux…

« Blgjeuh ! » s’écria Link en pointant l’option « oui » du doigt. Zelda éclata alors d’un rire niais au possible, qu’elle communiqua à Rowann pour on ne sait qu’elle raison obscure, avant de s’exclamer.

Ze : Je le savais !
Ro (toujours en riant) : Pourquoi tu demandes alors ? :D

Navi réduisit une nouvelle fois Rowann au silence tandis que Link ressemblait toujours à un poivron rouge (tant pour le côté légume que pour le côté rouge) et que Zelda retrouvait son sérieux.

Ze : Vous savez…J’ai fait un rêve…
Ro : MARTIN LUTHER KING !!!
Na : Eeeuh…
Ro : Autant pour moi, continue.
Ze : Je disais donc : J’ai fait un rêve. Hyrule était couvert d’un voile de nuages noirs (Ro : Oooooh é_è). Mais un rayon de lumière surgissait de la forêt, dissipait les nuages et illuminait la terre (Ro : Me voilà rassurée… Na : Mais la ferme !). La lumière se changeait en une personne portant une pierre verte et brillante, suivie par une fée. Je sais qu’une prophétie a dit que quelqu’un viendrait de la forêt.
Na : Et vous pensez que…

L’interpellée se tourna vers le kokiri et lui sourit, causant un nouvel accès de « bgsx ».

Ze : Oui, J’ai pensé que tu pourrais être celui-ci. Oh je suis désolée !
Ro : De quoi ? :o
Ze : Je me suis laissée emporter par mon histoire et je ne me suis même pas présentée ! Je suis Zelda, Princesse d’Hyrule. (Ro : Enfin en même temps on s’en doutait) Quels sont vos noms ?
Na : Alors moi c’est Navi, fée kokiri, la grande crétine là c’est Rowann-
Ro : Reine des Mojos !!
Na : Oui oui, si tu veux ! >< Et le petit avec les joues rouges qui bafouille là, c’est Link, le héros.
Ze : …Link…Etrange…Cela me semble familier.
Li : *Silence gêné*
Ze : Alors, Link…Je vais te révéler le secret de la mission de ma famille…
Ro : Et nous, on sent le pâté ?
Ze : S’il te plaît, promet-moi de garder le secret !
Ro : Ca fait quoi si on dit non ?
Ze : Je vous renvoie à coup de pied dans l’arrière-train dans les douves.

Link s’empressa de pointer le grand « oui » lumineux qui flottait toujours au-dessus de leurs têtes.

Ze : Bien. Je vais te révéler la légende du Saint Royaume, gardée depuis bien des lunes par la noble Famille d'Hyrule…

Le discours qui suivit fut des plus chi…ennuyeux, surtout quand on considère que l’Arbre Mojo nous avait raconté exactement la même histoire quelques temps auparavant et que c’est bon, on est pas venus ici pour glander alors action please ! Pour résumer, la princesse leur raconta que les trois déesses, après avoir créé le monde en trois coups de cuillère à pot, ont formé la Triforce de lumière qu’elles dissimulèrent quelque part dans Hyrule. Que si un type bien fait un vœu devant la Triforce, c’est bon mais que si c’est un connard alors là on est dans la merde. Que les Sages ont construit le Temple du Temps pour y mettre la Triforce et que pour ouvrir la porte il faut non seulement les Pierres Ancestrales mais aussi l’Ocarina du Temps, « trésor de la Famille Royale » selon elle. (Beaucoup de majuscules dans ce Résumé ^^). Inutile de dire que Rowann avait largement eu le temps de s’endormir, au grand désespoir de Navi.

Ze : As-tu bien compris mon histoire ?
Ro : Je te remercie, on n’est pas débiles !
Na : Permet moi de te signaler que t’étais endormie pas plus tard qu’il y a deux secondes.
Ro : Je feintais !

Link pointa tout de même l’option « oui » pour faire bonne mesure.

Ze : Fantastique ! J’ai oublié de te dire… J’espionnais par cette fenêtre à l’instant cet homme maléfique qui a la confiance de mon père. Voulez-vous regarder par la fenêtre ?

Link sélectionna « oui » avant de coller son nez à la vitre, accompagné de Navi. Rowann, qui n’avait pas compris de quoi Zelda parlait, fixa la fenêtre à droite où elle eut la surprise de reconnaître un certain plombier à la casquette rouge. Pendant que Rowann s’amusait de sa découverte et empruntait son lance-pierre à Link, Zelda commentait ce que voyait nos deux héros.

Ze : Tu vois cet homme aux yeux noirs de haine ? C'est Ganondorf, il est le chef des Gerudos, une tribu du désert. Même s'il jure fidélité à Père, je suis sûre qu'il est un traître. (Ro : Hé ! Mario m’a refilé des rubis quand je lui ai tiré dessus ! Délire !) Mes rêves me font voir de sombres nuages sur Hyrule. Ils doivent représenter cet homme ! Ganondorf est à la recherche de la Triforce du Saint Royaume. J'en suis sûre ! Sa venue jusqu'à Hyrule en est la preuve ! Cependant, ses plans de conquête ne se bornent pas à Hyrule, mais au monde entier !
Li : …
Ze : Oui. (Ro : elle a deviné la question muette de Link xD) J’ai parlé à mon père de ce rêve. Il ne veut rien savoir, mais je peux sentir les intentions maléfiques de Ganondorf. Link…Maintenant nous sommes les seuls à pouvoir défendre Hyrule ! S’il te plaît !

Les deux options planant au dessus de leurs têtes brillaient plus fort que jamais et soulignaient les yeux de Bambi que Zelda adressait au jeune Kokiri. Avec un « glups » retentissant, ce dernier s’empressa de sélectionner une réponse mais malheureusement…

Ze : COMMENT CA « Je ne te crois pas » ?? Goujat !!
Li : Non non ! J’ai ripé !!
Ze : Oh, ça change tout. Hrum…Merci !
Na : Quel tempérament lunatique ! o_O
Ze : J’ai…j’ai peur. Je sens que cet homme va détruire Hyrule. Il a un pouvoir terrifiant. Mais heureusement tu es venu…

A cette remarque, Link rougit encore plus (si c’est possible) et bafouilla quelque chose ressemblant à « jkic’estrienuegf ».

Ze : Nous ne devons pas laisser Ganondorf avoir la Triforce. Je protégerai l’Ocarina de tout mon pouvoir ! Et toi, vas trouver les autres pierres ! Trouvons la Triforce avant lui et battons le !
Ro : COUCHEZ-VOUS !
*BRAOUM*
Ze :…
Li :…
Na :…C’était quoi CA ?
Ro : Mais quel connard ! C’est ce type à la fenêtre, il vient de me balancer une bombe à la gueule ! PSYCHOPATHE !
Na : Si t’arrêtais de le bombarder à coup de lance pierre aussi ! Link, reprend lui !

Link récupéra donc son lance-pierre et tout le monde put reprendre ses esprits, exceptée Rowann qui pleurait parce que son mollet avait été tout brûlé par l’explosion (Na : Un petit cœur ! Ro : ç_ç). Zelda sembla avoir une idée et sortit un papier et une plume de…bah je sais pas d’où elle la sort mais elle la sort, puis s’appuya contre une vitre pour écrire.

Ze : Une dernière chose…Prends cette lettre…Je suis sûre qu’elle te servira !

Elle donna donc la lettre à Link, qui à ce moment-là ressemblait presque à une groupie des Tokio Hotel recevant un autographe ; Navi et Rowann vinrent tout de suite lire par-dessus son épaule, tandis que la petite musique habituelle retentissait et qu’une voix off leur racontait qu’ils avaient reçu une lettre de Zelda et que c’était génial parce qu’il y avait son autographe dessus.

Ze : Ma gouvernante va vous escorter en dehors du château, n’ayez pas peur de lui parler.
Ro : Pour quoi on n’aurait peur de…AAAAAAAAHHH !!

Une bodybuildeuse albinos venait de surgir du néant et les contemplait à présent d’un air menaçant. Rowann et Link, morts de trouille, durent être poussés par Navi sur les quelques mètres qui les séparaient, leurs talons fermement ancrés dans le sol arrachant une épaisse bande de gazon dans leur sillage. Ils se firent les plus petits possible alors que la femme aux yeux impitoyables les fixait d’un regard dur sans dire mot. Après quelques minutes d’examination mutuelle, la nourrice de la princesse ouvrit la bouche.

Impa : Tu as un ocarina, petit ?

Rowann nota le ton sépulcral qui donnait à la voix des airs d’outre-tombe et jugea qu’il était préférable de garder pour elle son idiotie coutumière, ou tout commentaire qu’elle aurait pu émettre sur un soutien-gorge en métal assorti à un cycliste par exemple. Link prit son courage à deux mains et hocha la tête avec détermination en sortant l’instrument en question de son sac (Ro : Car je suppose qu’il a un sac…Non ? Mais d’où il les sort ses machins ?? Oo). La nourrice ne s’émut pas plus que ça devant l’objet de bois grossier et ordonna au garçon de suivre son exemple. Elle porta alors les mains à ses lèvres et siffla une mélodie empreinte de nostalgie.

Ro : Hé ! Mais c’est vous qui faites la bande-son du jardin là, depuis tout à l’heure ? Parce que votre chanson elle ressemble vachement à la musique d’ambiance.
Impa :…
Link :…
Navi :…*Facepalm*
Ro : Mais si, écoutez !

La jeune fille se fit un devoir de se rendre encore plus ridicule qu’à l’accoutumée en accolant sa main à son oreille tout en arborant une expression des plus concentrées. Les trois autres la regardèrent d’un air consterné alors que la petite Zelda reprenait son espionnage comme si de rien était. Dans une tentative désespérée pour effacer à tout jamais de leurs mémoires le brillant épisode de connerie qu’ils venaient de subir, les autres concentrèrent à nouveau toute leur attention sur l’ocarina de Link, espérant sans trop y croire qu’ignorer Rowann de toutes leurs forces la ferait disparaître. Malheureusement on n’efface pas ainsi seize années de connections neuronales déficientes (Ro : Héhé ! :D). Link appris donc la Berceuse de Zelda et comme une musique niaise au possible retentissait pour le féliciter de sa réussite, il observa son ocarina avec émerveillement. Rowann qui regardait par-dessus son épaule pour savoir ce qu’il y avait à regarder à l’intérieur des trous de l’instrument l’agaça prodigieusement, aussi il décida de partir avant de se trouver obligé de lui coller une beigne, sans un dernier regard pour la princesse qui ne le regardait pas en retour.

Ro : Qu’est-ce qu’ils sont impolis les gosses ici ! A plus Princesse ! Tu diras bonjour à ton daron et à son ami au teint avarié de notre part !

Impa attrapa par l’encolure une Rowann qui digressait sur les bienfaits de différents traitement dermatologiques qu’aurait pu utiliser le méga boss de cette histoire (elle a encore tout suivi elle… Ro : C’est pas une raison pour le laisser pourrir sur pied ! :o) et la traîna à la suite des autres. Bientôt, le petit groupe se trouva devant les portes de la ville et regarda en direction de l’est, tous sauf Link dont les problèmes d’orientation se confirmaient de plus en plus.

Impa : Tu vois les montagnes là-bas ?

Link se retourna et hocha la tête, considérant le haut pic bleuté auréolé de blanc qui se détachait sur le ciel azuré d’Hyrule. Il put aussi considérer Rowann qui avait remarqué un rubis tout en haut des chaînes du pont-levis ; étant encore plus cupide qu’elle n’était froussarde, elle avait entrepris d’escalader la chaîne susnommée et était à présent bien embêtée, en haut de la porte avec son rubis (elle eut d’ailleurs tout le loisir de faire plus ample connaissance avec les gardes qu’elle avait sauvagement mutilé plus tôt dans la journée). Alors que Navi la faisait descendre à coup de pied aux fesses, Impa expliquait à Link que le village qui s’étendait aux pieds du Mont du Péril était son village natal, Kokoriko. Au cœur de la montagne vivaient le peuple Goron qui détenait aux dernières nouvelles la Pierre Ancestrale du feu. Après ces instructions concises, elle fit face au groupe à nouveau complet (Na : Petit cœur ! Ro : Ouin ! D’:) et leur souhaita bonne chance. Elle leva la main comme pour les saluer et…PAAF !

Ro : OUAILLEUH ! MES YEUX ! AAAAH !

La nourrice venait de disparaître dans un éclair aveuglant ! Navi avait l’habitude de briller et Link avait eu le réflexe de se protéger les yeux, mais Rowann, ayant toujours autant de mal à saisir les événements qui se déroulaient autour d’elle, avait été amèrement surprise par cette sortie spectaculaire. Ecoutez plutôt :

Ro : […]TAIN DE NINJA A LA CON ! C’EST LA DERNIERE FOIS QUE JE LIS NARUTO DE TOUTE MA VIE !!!
Na : Si t’es pas levée dans trois secondes, on part sans toi.
Ro : Gneeuh bobo…
Na : Le soleil va bientôt se coucher. Tu veux revoir tes potes les Sakdoss ?

A ces mots, l’interpelée se leva d’un bond et courut en direction du pont qui enjambait la rivière, puis vers les marches de pierre qui montaient vers le village de Kokoriko, poursuivie par la nuit qui tombait décidément trop vite.

Ro : Mais c’est quoi ça ?? Ya à peine 200 mètres entre le pont levis et les escaliers et on passe de midi à 19 heures en trois minutes chrono ??

Dans sa course effrénée, elle shoota dans la tête du premier Sakdoss qui avait imprudemment sorti la tête du sol au beau milieu des escaliers et entra dans le village en hurlant. Le pauvre mort-vivant se demande encore comment sa tête s’est retrouvée s’en prévenir de l’autre côté d’une rivière qu’il ne peut pas traverser.

~*~

Ouf, j’aurais mis du temps à le sortir ce chapitre O______O J’avais un peu perdu l’intérêt pour une fic humoristique et en dialogue théâtral à vrai dire…en fait ça me dérange toujours mais j’ai la flemme de changer. Disons que c’est mon moment de récréation coupable xD Dire que c’est ma fic la plus populaire :o Ca me fait un peu mal, mais bon, je m’en offusque pas, je m’éclate vachement à l’écrire tout compte fait, ça me permet d’écouler mes calembours foireux xD
J’espère sincèrement que quelques anciens reviendront pour voir la suite et que les nouveaux seront intrigués par cette folle de Rowann ^___^

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE ROWANN

PROFIL DE ROWANN

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Skip beat !    Grabouillon    Galactik football    Sexe et magie noire    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    The arms peddler    Astérix et cléopâtre    Hanazono merry go round    Seven deadly sins    Kiba    Shingeki no kyojin    .hack//G.U.    Sam le pompier    Rex fabula    Mes parrains sont magiques  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2018, Anoukis Multimedia