Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Geneworld.net>Fan-fictions>Tsukino maï>Quand l'amour surgit d'où on ne l'attend pas...

05 - PAR TSUKINO MAÏ

Voilà le chapitre 5 qui s'est fait attendre, mais j'avais du mal à me connecter plus de deux minutes ces derniers temps (et oui, les grandes familles, ça vous remplit un agenda!) Donc j'ai enfin put profiter de l'abscence généreuse de mes procréateurs pour taper la fin de ce chap que je vous offre aujourd'hui, avec toutes les excuses possibles et immaginables pour ceux que j'ai fait s'impatienter! Bonne lecture!




Chapitre 5: Recherches rendues difficiles


Environ une demi-heure après avoir quitté le petit bar dans lequel les deux types louches s'étaient volatilisés, Naruto et son compagnon retrouvèrent le reste de l'équipe 7. Trois minutes, le temps de leur faire part de leur découvertes, et Kakashi branchait son micro pour contacter Kurenaï et son équipe, plus sérieux que jamais.

-Équipe 7 à équipe 8... J'appelle l'équipe 8... Mais qu'est-ce qu'ils foutent...

-Senseï?

-Kurenaï ne répond pas... Asa, essaye de joindre les autres.

D'un hochement de tête, l'anbu s'exécuta, mais fit à son tour choux blanc.

-Il a dut se passer quelque chose.

-Ils se seraient fait attaquer? Ils ont pourtant un haut niveau, si on les compare aux autres jounins et leur équipe est parfaitement soudée. Et avec le byakugan d'Hinata, sans oublier l'odorat de Kiba et les insectes de Shino, leur champ de détection est extrêmement difficile à percer... s'interrogea la kunoïchi aux cheveux roses.

-C'est vrai. Mais si leurs assaillants avaient les enfants en otages, la situation a put très vite se renverser, ce qui ne m'étonnerait pas, d'ailleurs.

-Que fait-on, senseï? On part à leur recherche?

-Et laisser Ayoba se faire torturer?

-Naruto! Il est sans doute déjà mort, et nos coéquipiers sont sûrement en danger, ils auraient répondu autrement!

-Mais le but de la mission était de récupérer Ayoba et les gosses, puis de démanteler le trafic! On ne peut pas les laisser tomber sous prétexte que les autres sont en danger non plus!

-Tu veux laisser tomber tes amis pour la mission? Ça m'étonne de toi...

-Je n'ai jamais dit ça!Ils sont tous aussi importants pour moi! Mais... Qu'on torture quelqu'un... pendant que...

-Je ne vois qu'une solution.

-Laquelle, Kakashi senseï?

-On reforme les équipes de tout à l'heure. Naruto et Asa ont pour objectif de coincer les grands patrons et de récupérer Ayoba s'il est toujours en état de l'être (Naruto grimaça) Je sais Naruto, ce n'est pas très plaisant, mais c'est une chose qu'il faut envisager, bien que je ne vous la souhaite pas. Sakura viendra avec moi à la recherche de l'autre équipe. On part tout de suite. Vous deux, attendez ce soir pour déclencher votre opération, on vous prévient dès qu'on les retrouve. Ils n'ont peut-être qu'un problème technique mais je préfère prendre mes précautions. Et vous êtes bien assez grands pour vous débrouiller tout seuls!

-Bien, senseï!

-On part quand vous êtes prêt.

-... (Asa, bien sûr)

-C'est partit. Bonne chance à vous deux.

Sur ces derniers mots du ninja copieur, lui et sa disciple aux cheveux roses s'élancent pour disparaître finalement de la vue des deux autres. Le blondinet finit par se tourner vers son coéquipier:

-T'as un plan?

Seul le silence lui répondit...

____________________________________________________________

Le noir... Tout était noir. Pas une lumière... Pourtant, ses yeux étaient bien ouverts, non? Alors pourquoi ne pouvait-elle rien voir? Même le byakugan ne fonctionnait pas? Mais que ce passait-il, bon sang? Essayant de faire le moins de bruit possible, la jeune fille chercha un appuis pour se redresser, mais une violente douleur au niveau des reins la fit s'effondrer au sol avec un gémissement de douleur. Elle pouvait sentir les corps tièdes de ses coéquipiers près d'elle, mais aucune trace de chakra nulle part...

Ah, si... Dehors...

Un chakra monstrueux. Inhumain.

Celui qui l'avait torturé plus tôt.

Et il n'allait pas tarder à recommencer...

__________________________________________________________

Sakura suivait Kakashi à la trace, marchant dans ses pas, bondissant à sa suite, tous les sens en alerte. Cela faisait bientôt trois heures qu'ils courraient à perdre haleine dans les branches des arbres alentours, mais aucune trace de l'équipe 8. Même leur odeur s'était volatilisée au bout de deux kilomètres. Et la nuit n'allait pas tarder à tomber.

La jeune femme se retourna brièvement dans la direction d'où ils venaient. D'ici une heure, Naruto et Asa lanceraient leur offensive. Et elle ne pouvait éteindre ce sentiment d'angoisse sourde pour l'avenir de sa team. Elle finit par se reconcentrer sur la route, croisant brièvement le regard de son senseï qui lui sourit doucement sous son masque.

Tout irait bien... Du moins elle l'espérait.

_________________________________________________________

La nuit venait à peine de tomber qu'une violente explosion secoua le petit village. Aussitôt, ce fut la panique dans les rues, tout le monde criait, hurlait, courait dans tous les sens à la manière d'une fourmilière après s'être fait marcher dessus. Puis des ombres surgirent des coins sombres, bondissant sur les toits à la manières de chats sauvages, cherchant visiblement quelque chose en particulier dans la cohue. L'une d'elle se laissa tomber dans une ruelle sombre, attentive au moindre bruit, ce qui ne l'empêcha pas de s'effondrer aux pied de l'anbu qui lui faisait face.

Asa retourna soigneusement sa proie du bout du pied avant de lui trancher la gorge d'un coup précis qui traça une ligne nette sur la peau tendre du mercenaire, laissant s'écouler une petite rivière de vie.

Puis, dans le même silence qu'il avait utilisé pour perpétrer son meurtre, il prit les traits de sa victime en modifiant les siens, dissimulant son masque vide pour devenir plus humain. Il porta ensuite la main à sa gorge pour activer sa radio et murmurer quelques mots:

-A toi de jouer, Naruto...

____________________________________________________________

Le dit Naruto se trouvait quant à lui collé sous la toiture du bar, à l'opposé de l'explosion déclenchée par son coéquipier. Le jeune blond vit passer plusieurs silhouette sous lui, sans qu'elles ne le remarquent pour autant, alors qu'il essayait de dissimuler son chakra autant que possible. A ce qu'il voyait, les ninjas qui protégeaient leur cible n'était en vérité qu'une groupe de mercenaire maîtrisant les bases du chakra, et il dut se retenir de se laisser tomber au milieu de leur groupe pour la honte qu'ils infligeaient aux véritables guerriers de l'ombre. Il prit cependant soin de contrôler sa fureur. Après tout, c'était une mission. Et les missions ne pouvaient réussi que lorsqu'on était parfaitement calme et concentré, sans pulsions malsaines en arrière pensées.

Quand il fut certain que plus personne ne sortirait, le jounin se laissa tomber au sol, aussi silencieux que s'il marchait sur un coussin invisible. Sans un bruit, retenant même sa respiration en passant derrière la sentinelle qui fixait le foyer de l'incendie au loin, marmonnant dans sa barbe, il pénétra dans le bâtiment silencieux. Avec un léger sourire, le blond traversa doucement le bar désert avant de rejoindre le couloir du fond. De la lumière filtrait de sous la porte qu'il avait repéré dans l'après midi, ainsi qu'une conversation étouffée. Cependant, un détail l'intrigua.

Ce n'était pas que deux hommes qui parlaient. Non. Il y avait une femme.

Il concentra un peu plus de chakra dans son oreille, exercice difficile puisqu'il n'avait aucune affinité dans ce domaine précis, contrairement au Inuzuka et leur odorat surdéveloppé. Mais ce fut largement suffisant pour entendre ce que murmurait la personne, ce qui le fit rougir jusqu'au oreilles pour s'éloigner en trombe de la porte.

Mais dans quel truc de fous s'était-il embarqué?

___________________________________________________________

Sakura et Kakashi bondissaient toujours sur leur branche quand l'argenté se stoppa, soudain attentif au moindre bruit. Son élève vint le rejoindre puis le fixa alors qu'il fermait les yeux, cherchant à détecter ce qui l'avait alerté au point de le faire s'arrêter si brusquement. Et soudain il compris.

Un gémissement. Et cette odeur de sang...

D'une puissant impulsion, il reprit sa route encore plus vite, surprenant la jeune fille aux cheveux roses qui l'accompagnait, mais il ne s'en souciait pas.

Ils débouchèrent finalement dans une clairière devenue champ de bataille. La terre était marquée de profonds sillons, signe que Kiba avait utilisé l'une de ses techniques, alors que d'énormes empreintes marquaient les crevasses par endroit. Ils y avait aussi plusieurs cercles d'humus creusé, à la manière du Kaiten. Mais il n'y avait pas que ça...

Des brindilles carbonisées et des troncs de jeunes arbres calcinés parsemaient le chemin, alors que d'autres révélaient la présence d'une fine lame parmi les opposants. Sans oublier le sang qui s'était répandu un peu partout.

La rosée reteint une exclamation de surprise quant elle arriva à son tour dans le cercle d'arbres encore intacts, lors que l'ex-anbu se penchait au sol à la recherche de traces quelconques aux alentours.

-Sakura, viens vite!

La jeune fille obtempéra aussitôt, rejoignant l'homme à la chevelure grise qui venait de disparaître derrière une buisson. Elle tomba sur un panorama qui aurait put inspirer la paix et le calme s'il n'y avait pas eut le corps immobile de Kiba au milieu du ruisseau, trempé, mais pas seulement par l'eau.

Les deux autres se précipitèrent sur lui pour l'extraire du liquide. Son visage était pâle, presque semblable à ceux des Hyuga ou des Uchiha, chose étrange pour lui qui était habituellement presque aussi bronzé que Naruto. Une profonde plaie au niveau du torse expliqua un peu la raison de son teint à ses sauveteurs, alors que la jaune fille entamait un jutsu de soin sur le jeune homme inconscient.

Alors que l'énergie affluait doucement en lui, le châtain entrouvrit les paupières.

-Où...sont les...autres? Et Aka... maru?

Sa voix restait hachée par la douleur et l'inquiétude, alors qu'il cherchait les yeux de celle qui le soignait, trop concentrée pour lui répondre.

Mais que s'était-il passé?
__________________________________________________________

Elle entendait des voix. Le ton était grave, sérieux. Ce n'était pas celui de ses coéquipiers. Aucun d'eux n'avait de voix aussi caverneuse, ils n'avaient pas encore mué. La jeune fille chercha de nouveau à se redresser, parvenant finalement à s'asseoir, la douleur lui arrachant de nouveau un gémissement. Ses mains liées dans son dos ne lui permettaient pas de toucher son environnement, histoire de se situer. C'est en essayant de nouveau de concentrer son chakra qu'elle se rendit compte que quelque chose la brûlait au niveau de la poitrine. Elle cessa aussitôt sous la souffrance et la chaleur s'éteignit.

Un sceau. On l'empêchait de se servir de son chakra. Elle était prisonnière. Mais où? Et comment?

Son coeur s'affola un instant en sentant le chakra de son tortionnaire se diriger vers eux. Mais il n'était pas seul. Une autre personne l'accompagnait. Elle entendit une porte s'ouvrir, puis un parfum envahit ses narine. Un parfum qui lui était familier, qui l'avait rassuré étant enfant, lorsqu'elle faisait des cauchemars pendant la nuit. Elle se rappelait d'une voix douce, de bras chaleureux qui l'étreignaient, de murmures rassurants qui l'aidaient à revenir à la réalité, pour découvrir ce visage calme et doux.

-Nee-san?... murmura-t-elle, ses mots chargés de son espoir qu'elle avait perdu plus tôt.

-Que... HANABI!!!! cria la nouvelle venue, s'échappant de la poigne de son escorte imposée.

-Hinata-nee-san...

C'est sur ces derniers mots que la jeune fille sombra dans l'inconscience, alors que deux bras bien connus l'entouraient de leur chaleur réconfortante. Elle n'était plus seule...





Mais que c'est-il passé? Kiba gravement blessé, une Hanabi captive quelque part, Hinata qui la rejoind, Naruto qui surprend une drôle de conversation... Que c'est-il passé?????

May: T'es pas censée le savoir, vu que c'est toi qui écrit?

Si mais...

May: Mais?

Disons que je fais ça pour augmenter le suspence! (se passe la main derrière la tête avec un sourire niais made in Naruto)

May: En clair, tu n'as aucune idée de la suite et tu avances à l'aveugle totale sur ce projet, c'est ça?

On voit bien que tu fais partie de mon cervaux toi... T'es trop perspicace.

May: Non, juste logique, et ce n'est pas de ma faute si tu laisse n'importe qui squatter ta tête!

Laissez des com's pour l'auteur schizophrène que je suis, avec vos idées, vos impressions etc, je lis tout et ça fait très plaisir quand on déprime (Non, Dark, retourne te coucher, j'ai pas encore envie de me suicider!)

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE TSUKINO MAÏ

PROFIL DE TSUKINO MAÏ

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Galactik football    Astérix et cléopâtre    Skip beat !    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Sam le pompier    Shingeki no kyojin    The arms peddler    Sexe et magie noire    .hack//G.U.    Hanazono merry go round    Seven deadly sins    Rex fabula    Grabouillon    Kiba    Mes parrains sont magiques  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2019, Anoukis Multimedia