Pseudo :Mot de passe :Retenir Oublié ?
Geneworld.net
Certaines fonctionnalités du sites sont réservées aux membres Enelye.
Afin de profiter pleinement de celui-ci n'hésitez pas à créer un compte, c'est gratuit et rapide !
AccueilGénériquesManga / AnimesSortiesCollectionsDessins / FictionsCulture d'asieBoutiquesRecherche Recherche

SUIVEZ GENEWORLD !

Sur FacebookSur Facebook
Sur TwitterSur Twitter
Geneworld.net>Fan-fictions>Alize>Le Chevalier de Jamir (SS)

18 - PAR ALIZE

Chapitre 18, un peu spécial qui va surtout se porter sur ce qui se passe pendant que Mû monte les marches. Exceptionnellement, Mû mettra donc plus d’une heure pour atteindre la maison du Lion et ce afin de permettre à l’auteur de cette fic de raconter tout ce qu’il y a à raconter. Je vais détailler un peu plus les épisodes de la Maison de la Vierge, je trouve que ce sont les plus beaux de la saison, et pis comme Shaka est un de mes chouchous, ze vais pas me gêner ^^ Ce chapitre sera long parce que je vais pas couper les combats, ça serai un sacrilège et c’est une sorte d’hommage à Shaka. Sur ce, bonne lecture.
Al
***************************************************************************

Tandis que Mû montait les marches vers la 5ème Maison, les cosmos de Shion et Dohko explosaient avant de disparaitre. Le combat venait de finir, étant tout deux de même puissance il semblerait que les deux Chevaliers se soient autodétruits. T_T
Dans la Maison du Lion, Aiolia venait de tuer Laïmi du Ver et se demandait encore à qui appartenait la cosmos-énergie qu’il avait ressenti au milieu des spectres.
Seiyar, Shiryu, Shun et Hyoga, en route également pour la 5ème Maison venaient de tomber sur les cadavres de trois spectres. L’un d’eux semblait complètement gelé, un autre avait été mutilé par une lame affutée comme un rasoir et le dernier avait subit une série de coup plus ravageur les uns que les autres. Sans se concerter les chevaliers repartirent, Shun traina quelques secondes en arrière, redoutant de savoir qui avait pu les mettre dans un tel état avant de repartir à son tour.
Les spectres venaient d’arriver au temple de la Vierge.
-Un
Ils rentrèrent sans problème dans la Maison et commencèrent à la traverser.
-Deux
Puisque rien ne s’opposait à leur marche ils se dirigèrent confiant vers la sortie.
-Trois
Lentement les spectres ralentirent.
-Quatre
Ils sentirent comme un cosmos étrange s’infiltrer un peu partout.
-Cinq
Bientôt, ils avançaient réellement au ralenti…
-Six
…tout en surveillant les alentours.
-Sept
Ils ralentirent…
-Huit
… ralentirent…
-Neuf
…ralentirent…
-Dix
…ralentirent…
-Onze !
Inquiets, les spectres venaient de s’arrêter au milieu du Temple.
-La vérité est toujours très difficile à aborder. Déclara une voix. Beaucoup pensent la connaitre, mais peu nombreux sont ceux qui la savent réellement (J’adore la voix de Shaka dans les animes Hadès en français <3)
-Qui est là ? S’écria Gigant.
Une ombre passa derrière les spectres, une autre devant et encore deux autres sur les cotés. Les murs du Temple, jusque là de pierres, se couvrirent de tapisseries.
-C’est une illusion. Affirma Gigant. Il parait que le Chevalier de la Vierge est un maitre dans ce domaine.
-On dit aussi que c’est le Chevalier le plus proche des Dieux. Affirma un autre.
-J’ai entendu dire que c’est la réincarnation de Bouddha. Murmura un autre.
-Qu’importe, s’écria un dernier, nous devons passer !
Sous les yeux des spectres, des silhouettes blanches se mirent à marcher vers eux avant de se fondre dans une seule. La forme s’assied et prend des couleurs. On peu désormais voir un jeune homme aux longs cheveux blonds assit dans la position du lotus, ses yeux restent fermés. Shaka vient d’apparaitre. De sa main il sort un chapelet et l’étend devant lui.
-Voici un rosaire, formé de 108 perles. Ces perles représentent les 108 spectres qui se sont échappés du Sceau d’Athéna. Voyez, déclara-t-il en leur montrant les perles du milieu, onze on déjà viré aux noir, elles correspondent aux onze spectres qui sont déjà morts. Lorsque je sortirai de ce temple, toutes les perles seront noires.
Les spectres échangèrent des regards alarmés.
-Onze, le compte n’y est pas !
-Il y a les cinq tués par le Lion, énuméra Gigant, il y a aussi Laïmi, Niobé et Myu. Ca ne devrait faire que 8, qui sont les trois autres.
-Qu’importe, puisque vous allez tous mourir !
-C’est ce que tu crois. Nous allons te tuer, comme les autres puis nous ramènerons la tête d’Athéna à Hadès-sama et ainsi nous aurons la vie éternelle.
-Il n’est souvent arrivé, dans ma petite enfance, commença Shaka, d’avoir de longues conversations avec Bouddha. Mais jamais je n’ai entendu parler d’un homme qui aurai reçut la vie éternelle. Bien sûr, il se peut que cela m’est échappé. Mais j’en doute.
-Quoi ? Qu’est ce que tu dis, Hadès-sama nous aurait menti ?
-Ten ma ko fuku ! (Trésor du Ciel).
Des dizaines d’esprits sortirent du néant pour se précipiter sur les spectres. Mais trois cosmos les empêchèrent de mener à bien leur œuvre.
-Cube ? Mils ? Et Ox ? s’étonna Gigant, je ne pensais pas qu’ils étaient si puissants.
-Laisse-nous passer, ordonna Cube.
-Ainsi c’est là que vous étiez cachés. Déclara Shaka en les voyant prendre position pour le combat. Allez, enlevez moi ces surplis que ne sont pas les vôtres et laissez moi voir vos visages que je n’ai pas vus depuis longtemps. Ôm !
Une boule d’énergie se forma dans ses mains avant d’être projetée sur les trois spectres. Sous le choc, leurs surplis tombèrent en miettes.
-Saga, Shura et Camus, il me semblait bien avoir reconnu vos cosmos. Pourquoi en vouloir à Athéna ?
-Ca ne te regarde pas.
-Vous ! S’écria Gigant. Qu’avez-vous fait de Cube, Mils et Ox, pourquoi portiez-vous leurs surplis.
Saga se tourna vers lui avec un regard de mépris.
-Vous ne pouvez pas le vaincre. Même si vous l’attaquiez tous ensemble, vous ne pourriez en venir à bout. Laissez nous faire.
-Je ne me battrais pas contre vous. Déclara Shaka à la surprise générale. Vous pouvez passer.
-Très bien, comme tu veux. Dit Saga en passant à ses cotés, suivit de Shura et Camus.
Ils passèrent sans problèmes mais lorsque les spectres, reprenant courage, voulurent les suivre Shaka s’interposa.
-Je les ai laissé passer eux, mais je vous ai dit que j’allais tuer les spectres !
-Peuh, tu crois nous faire peur, tu as cédé devant 3 Chevaliers et tout voudrais tous nous combattre ? Rigola Gigant. Allez les gars, on passe en force.
-Ten ma ko fuku !
Cette fois ci, rien n’arrêta les esprits qui s’attaquèrent (avec joie) aux spectres. Quelques secondes plus tard, tous les spectres étaient morts et de nouvelles perles du rosaire avaient noircies. Shaka, qui n’avait toujours pas ouvert les yeux, se tourna vers les trois renégats qui avançaient calmement vers la sortie.
-Maintenant que les chiens d’Hadès sont morts, vous pouvez me dire la vérité. Que voulez-vous ?
-Mais la tête d’Athéna. Répondit Saga.
-Très bien, dans ce cas je ne peux vous laissez passer et je vais vous affronter. Cependant, on ne se battra pas dans la maison de la Vierge. Suivez-moi.
Etonné les trois autres suivirent Shaka qui les conduisit dans un jardin. L’herbe, verte et tendre se couchait doucement sous les assauts du vent, au loin, on pouvait voir deux magnifiques arbres, recouverts de pétales roses. Tout respirait le calme et la sérénité.
-J’ignorais qu’il y avait un tel jardin derrière la Maison de la Vierge, reconnu Shura.
-Ce sont les arbres jumeaux de Sarah, expliqua Saga.
-J’en ai entendu parler, continua Camus, la légende veut que Bouddha lui-même se soit allongé sous les arbres jumeaux de Sarah pour attendre la mort.
*Ailleurs, dans la Maison du Lion*
-Shaka, non c’est impossible !
-Qu’y a-t-il Aiolia ?
-Shaka est décidé à mourir.
*Encore ailleurs entre la Maison du Lion et de la Vierge*
-Shaka, cette fois tu es décidé à mourir, pourquoi ?
*De retour dans le Jardin de Sarah*
Le combat venait de commencer. Shura et Camus utilisaient toute leur science pour venir à bout de Shaka, celui venait d’ouvrir les yeux et répliquait temps bien que mal aux assauts de ses anciens compagnons. Voyant que Shura et Camus ne parvenaient pas à prendre le dessus, Saga décida d’entrer dans la danse.
-Another Dimension !
Le Chevalier de la Vierge se campa sur les deux jambes et résista du mieux qu’il put à l’attaque,
-Ah ça non, hors de question que je sois de nouveau envoyé dans une autre dimension.
Le combat continua jusqu’à ce que, à bout de souffle, les protagonistes s’arrêtent.
-Vous ne pourrez pas me battre avec de simples attaques. Affirma Shaka. Et vous le savez très bien. Ten bu hô rin ! (Châtiment du Ciel) s’écria-t-il en secouant son rosaire.
L’attaque projeta les renégats au loin.
-Ablation… du premier sens ! (J’adore la manière dont il le dit dans l’anime, si vous l’avez pas vu regardez rien que cet épisode c’est formidable)
Les trois Chevaliers se relevèrent avec peine, ils venaient chacun de perdre un sens.
-Lorsque j’aurai secoué cinq fois ce rosaire, vous n’aurait plus aucun sens. Si vous voulez vivre, il faudra me tuer avant l’échéance.
-Mais comment.
-Il y a une technique, inventée lors de la première guerre sainte, qui fut aussitôt interdite par Athéna. C’est votre seule chance.
-Tu veux dire…
-Ablation… du deuxième sens !
De nouveaux les trois chevaliers furent frappés par l’attaque et perdirent un sens. Pendant que les trois autres se redressent péniblement, Shaka se souviens d’une de ses discussion avec Bouddha, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Il était assit en lotus au pied de la grande statue de Bouddha et les larmes coulaient abondamment sur son visage malgré ses yeux clos.
-Shaka, Shaka, pourquoi pleures-tu ? Tu n’a pas six ans et tu passe ton temps à te lamenter sur le sort du Monde. Qu’est ce qui te met dans cet état ?
-Ce matin, j’ai vu des pèlerins se laver dans le Gange, alors que des cadavres étaient entrainés par la rivière. Répondit le petit garçon. Et j’ai eu l’impression que ce n’était pas la vie qu’ils célébraient, mais la mort. Pourquoi le pays dans lequel je vis est si pauvre ? Pourquoi les Hommes s’accrochent-ils à la vie alors que la mort finit toujours par tout détruire ?
Une voix résonna alors, ramenant le Chevalier de la Vierge au présent.
-Nous ne pouvons pas faire ça ! Cria Shura.
-Tu imagine le déshonneur qui nous frappera. Repris Camus. Nos noms seront rayés de la liste des Chevaliers d’Or, nos corps irons pourrirent, privé de sépultures et nous seront à jamais entachés d’infamie.
-Nous n’avons pas le choix. Tempéra Saga. Hadès nous a confié une mission.
Voyant qu’ils hésitaient, Shaka poursuivit son attaque.
-Ablation… du troisième sens !
Puis, il se replongea dans ses souvenirs.
-Shaka, la mort n’est pas ce que tu crois.
-Alors qu’est ce que c’est ?
-Ce que tu as oublié... c'est ça
-Mais ça quoi ? se demanda le Chevalier en revenant au présent. Alors que décidez-vous ?
* Pendant ce temps, dans le temple de la Vierge*
Les quatre Chevaliers de Bronze viennent d’arriver avec Aiolia. Ils ont retrouvés Mû qui les empêche de pénétrer dans le Jardin de Sarah. Il leur explique que Shaka a décidé de mourir et qu’ils ne peuvent rien faire pour lui. Ils écoutent donc impuissant ce qui se passe derrière les portes.
*Dans le Jardin de Sarah*
-Nous ne pouvons utiliser cette technique. Affirma Shura.
-Très bien. Ablation… du quatrième sens !
-Nous ne pouvons mourir maintenant. Déplora Saga. Et de toute façon, Shaka est déterminé à mourir.
-Quoi ?
-Dès qu’il a passé les portes du Jardin, Shaka ne voulait que mourir, il ne combat pas avec conviction.
-Très bien, nous avons subit des dizaines d’attaques pour arriver jusqu’ici, il n’est pas question d’abandonner maintenant. Cria Camus.
-Qu’importe si nous devons être entachés d’infamie, nous faisons ça pour notre déesse. Affirma Shura. Nous allons te donner ce que tu veux.
Les Chevaliers se mirent en position. Saga, au milieu et à genoux, les mains en coupe, Shura, à sa droite et Camus à sa gauche, les mains également en coupe. Shaka leva son rosaire.
-Athéna Exclamation !
-Ablation du cinquième sens !
Les deux attaques fusèrent l’une vers l’autre. La voix de Bouddha résonne dans l’esprit du Chevalier de la Vierge.
-Ce que tu as oublié… c’est ça. La mort ce n’est qu’un changement d’état, tout ce qui vit doit mourir. Mais c’est pour mieux renaitre.
Au milieu des deux arbres, un Chevalier lève les yeux au ciel.
-Les fleurs des arbres jumeaux de Sarah sont déjà toutes tombées…
Les deux attaques se percutèrent, faisant voler en éclat tout ce qui se trouvait autour.
*Au Grand Temple*
-Shaka ! Pourquoi ? S’écria Athéna tandis que Kanon refusait encore d’admettre ce qui venait de se passer.
-Mon frère ! Comment as-tu pu faire ça ?
*Chez le Scorpion*
-Saga, Shura, Camus, comment avez-vous osez utiliser l’Athéna Exclamation ?
*Au Temple de la Vierge*
-Non !
-C’est impossible !
-Shaka !
-Mais comment ?
-Alors …
-Oui, cette fois c’est bien fini, Shaka est mort.
Un peu partout dans les temples : T_T (Et moi aussi ! Je crois que c’est l’épisode où je pleure le plus TT__TT)
*Dans le Jardin de Sarah*
Shaka se détourne des trois Chevaliers et se dirige sous les arbres jumeaux de Sarah. Là, il commence à écrire, à l’aide de son sang, un message sur les pétales qui tombent à ses pieds. Pendant ce temps, les trois autres examinent les dégâts. Saga est le seul à avoir gardé la vue, Shura est le seul qui peut encore parler alors que Camus est le dernier à entendre. Lentement, Shura se dirige vers Shaka, décidant d’achever le travail qu’ils venaient de commencer avec l’Athéna Exclamation. Il se poste derrière le Chevalier de la Vierge qui envoie les pétales au vent.
-Volez, et allez porter ce message à Athéna.
-Tu as fini de rédiger tes dernières volontés. Dans ce cas, je vais abréger te souffrance.
Il arme son bras et commence à l’abattre sur la nuque de Shaka. Pourtant il arrête son coup à quelques millimètres du cou du Chevalier de la Vierge. Des larmes coulent le long de ses joues et de celles de ses camardes.
-C’est bien ce que je pensais.
-Il est déjà mort !
-Seule son âme est revenue sous les Saëls jumeaux pour y transmettre ses dernières volontés.
Au moment où les trois ex-chevaliers d’Or font cette constatation, le corps de Shaka se désagrège lentement et il fini par disparaitre.

***************************************************************************
Fin du Chap.18. Pas de bonus, l’auteur et les persos n’ont pas le moral à faire les idiots, rendez vous au prochain chapitre.

COMMENTAIRE(S)

Il n'y a pas encore d'avis de déposé, soyez le premier à le faire !!

Pour noter et laisser des avis sur les fiches vous devez être membre,
ceci est GRATUIT et RAPIDE, n'hésitez pas à vous inscrire.

FICTIONS DE ALIZE

PROFIL DE ALIZE

RECHERCHE DE MEMBRES

#
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITÉS

MANGA EXCHANGE

Echangez vos bannières gratuitement avec Geneworld grâce à Manga Exchange

LES RECHERCHES LES PLUS POPULAIRES

  Seven deadly sins    Shingeki no kyojin    Grabouillon    Yahari ore no seishun love come wa machigatteiru.    Kiba    Galactik football    .hack//G.U.    The arms peddler    Mes parrains sont magiques    Sexe et magie noire    Rex fabula    Hanazono merry go round    Astérix et cléopâtre    Cream lemon    Sam le pompier  
Geneworld.es Geneworld.fr Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2004-2019, Anoukis Multimedia